Agriculture – Pêche

Drôme : deux fois plus d'attaques du loup qu'en 2015

Par Nathalie De Keyzer, France Bleu Drôme-Ardèche jeudi 10 août 2017 à 15:16

 illustration
illustration © Maxppp - .

Zéro attaque de loup sur les troupeaux, voilà ce que souhaite le Ministre de l'Agriculture. Dans la Drôme la tendance n'est pas à la diminution du nombre d'attaques, au contraire. Elles ont plus que doublé en deux ans. 62 attaques pour les sept premiers mois de 2017, contre 27 en 2015.

"Tendre vers zéro attaque de loup" sur les troupeaux, voilà ce que souhaite le Ministre de l'Agriculture pour les années à venir. Le nouveau Ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert l’a confirmé mercredi à l’Assemblée Nationale en répondant à une députée de Savoie sur les dégâts du loup. Le Ministre a promis pour l'automne une étude prospective sur l'avenir du pastoralisme en présence du loup.

En étroite concertation avec le ministre de la Transition écologique et solidaire (Nicolas Hulot), j'entends apporter des solutions à nos éleveurs, leur redonner espoir et je veux tendre vers zéro attaque de loup à l’avenir.

Zéro attaque, les éleveurs en rêvent mais chez nous c'est bien loin d'être le cas. La tendance est même carrément inverse. Cette année dans la Drôme, le loup a déjà attaqué deux fois plus qu'il y a deux ans. 62 troupeaux ont subi les assauts du loup dans la Drôme entre le 1er janvier et le 31 juillet. En 2015 il n'y avait eu que 27 attaques. Et ce sont là les chiffres très officiels de la DREAL (direction régionale de l’environnement).

Davantage de loups

Davantage d’attaques, c’est forcément plus de bêtes tuées. 172 brebis cette année contre 131 il y a deux ans à la même période. Le Ministre est bien conscient qu’il y a plus de loups qu'avant et souhaite trouver des solutions.

Les résultats présentés lors de la réunion du "groupe loup" le 22 juin dernier ont montré une forte augmentation de la population du loup, j’entends apporter des solutions à nos éleveurs.

Dans la Drôme il y a urgence pour les éleveurs : rien que le weekend dernier le loup a commis deux attaque la même nuit. Deux béliers dévorés à Saint-Agnan-En-Vercors, et une brebis tuée à Font-d'Urle. Deux attaques qui ne sont pas encore comptabilisées dans les chiffres officiels qui s'arrêtent pour l’instant au 31 juillet.