Agriculture – Pêche

VIDÉO - Drôme-Isère : la récolte des noix de Grenoble est lancée

Par Emmanuel Champale, France Bleu Drôme-Ardèche, France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu lundi 2 octobre 2017 à 6:21

La variété Franquette représente 90% de la production de noix de Grenoble
La variété Franquette représente 90% de la production de noix de Grenoble © Radio France - Emmanuel Champale

L'humidité des derniers jours a permis de faire éclater les broux de noix et de lancer véritablement la récolte qui s'annonce encore bonne cette année malgré la sécheresse. L'an dernier, 14.000 tonnes de noix AOP avaient été récoltées.

C'est parti pour trois semaines de récolte intense chez les 900 producteurs de noix AOP de Grenoble. C'est en Isère qu'ils sont le plus nombreux, mais près de 200 d'entre eux sont installés dans la Drôme. Quelques vergers font aussi partie de la zone de production en Savoie.

Cette année, et selon ses premières constatations, le Comité interprofessionnel de la Noix de Grenoble (CING) estime que l'on s'achemine vers une "bonne récolte" du niveau de 2016. La sécheresse n'a pas eu de graves conséquences considérant que beaucoup de vergers sont désormais irrigués. Dans certaines parcelles, le gel a aussi fait tomber une partie des noix mais cet éclaircissage naturel semble avoir profité aux fruits restants avec de beaux calibres. 60% de la récolte partira à l'export .

Une nouvelle identité visuelle

Au printemps, le comité de la noix de Grenoble a lancé une campagne d'identification des vergers situés dans la zone de production reconnue par l'INAO. Selon Christian Nagearaffe, producteur à Montmiral dans la Drôme, secrétaire du CING, cette initiative répond à un double objectif : sensibiliser les habitants à la richesse de leur territoire et mieux faire connaître la zone d'appellation aux touristes.

La Fernor doit-elle devenir noix AOP ?

C'est une question importante pour la profession : la variété Fernor peut-elle intégrer le cercle très fermé des variétés historiques ( franquette, mayette, parisienne) qui composent l'AOP noix de Grenoble ? Ces dernières années, de nombreux nuciculteurs drômois situés hors de la zone d'appellation ont planté des Fernor car cette variété a de meilleurs rendements. Certains aimeraient que leur production devienne partie intégrante de l'AOP . Dès la fin de cette récolte 2017, le comité interprofessionnel va lancer une étude pour déterminer s'il s'agit ou non d'une idée viable , qui ne déstabiliserait pas l'AOP . Les conclusions seront connues fin 2019. Le dossier, s'il s'avérait convaincant, serait alors transmis a l'NAO , Institut National de l'origine et de la qualité ( nouveau nom de l'Institut National des Appellations d'Origine ) . Dans le cas contraire, les producteurs pourraient envisager la création d'un appellation régionale.

La zone de production de la Noix de Grenoble - Radio France
La zone de production de la Noix de Grenoble © Radio France - Denis Souilla