Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Drôme : les arboriculteurs victimes du gel du printemps 2017 pas encore indemnisés

mercredi 27 juin 2018 à 15:06 Par Nathalie Rodrigues, France Bleu Drôme Ardèche

Les arboriculteurs victimes du gel du printemps 2017 dans la Drôme vont pouvoir déposer leurs demandes d'indemnisation à partir de lundi 2 juillet. La préfecture a annoncé ce mardi l'ouverture de la procédure.

Un jeune abricot noirci à cause du froid
Un jeune abricot noirci à cause du froid © Radio France - Alexandre Blanc

Environ 300 producteurs sur 175 communes du département ont subi des dégâts à cause du gel de fin avril 2017. La préfecture de la Drôme a annoncé ce mardi que les arboriculteurs concernés pourraient commencer à déposer leurs dossiers individuels à partir de lundi 2 juillet, pendant 1 mois. 

La procédure d'indemnisation en cas d'intempérie est complexe et de plus en plus longue. Ces délais peuvent mettre en difficulté les exploitants regrette Régis Aubenas, responsable de la section fruits à la FDSEA de la Drôme.  

Les producteurs seront indemnisés je pense entre 18 et 24 mois après le sinistre. On a rarement vu des délais aussi longs. -Régis Aubenas 

Manque d'effectifs dans les services de l'Etat

Il explique que les services de l'Etat sont en sous-effectifs pour gérer les dossiers.  

Ils ont 1000 dossiers en retard et un mi-temps pour les traiter. Au niveau du département, la Direction des Territoires, la préfecture, tout le monde fait le maximum Je ne remets pas en cause leur travail. Mais à partir du moment où les gens votent pour des politiques qui estiment qu'il faut supprimer un fonctionnaire sur deux, c'est sûr que ça ne peut pas marcher.

Des dossiers de la sécheresse sur fourrage 2016, des dossiers inondations sont aussi en attente de traitement. Régis Aubenas, chargé des fruits à la FDSEA de la Drôme, ajoute qu'on leur a annoncé des renforts administratifs à la rentrée de septembre dans la Drôme. 

"On a rarement vu des délais aussi longs", Régis Aubenas, FDSEA Drôme