Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Drôme : qui a bien pu voler un veau à Parnans ?

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Un éleveur appelle à la vigilance les agriculteurs du nord-Drôme, une semaine après la disparition de ce veau dans la nuit du samedi 21 au dimanche 22 novembre dans sa stabulation à Parnans.

Il y a 150 bêtes dans la stabulation dont 25 veaux
Il y a 150 bêtes dans la stabulation dont 25 veaux © Radio France - Jérôme Leroy

Chez les agriculteurs, il y a parfois des vols de matériel, de carburant ou de produits phytosanitaires mais qui peut bien voler un veau ? Jérôme Leroy est le premier à s'interroger. C'est un veau de deux mois et demi qui a disparu, une bête de cent kilos. L'éleveur de Parnans (Drôme) est persuadé qu'il a été volé. Dimanche 22 novembre au matin, il est alerté par une vache qui meugle et dont le petit a disparu. Les barrières de la stabulation sont fermées. L'agriculteur cherche quand même dans les environs au cas où l'animal aurait réussi à s'échapper. En vain. L'éleveur se résout à déposer plainte pour vol.

Attirer l'attention des autres éleveurs sur ce type de vols

Pourquoi voler un veau ? Mystère. En revanche, ce n'est pas compliqué explique Jérôme Leroy : "Mes bâtiments sont un peu à l'écart, il n'y a pas de caméras de vidéosurveillance, pas de cadenas sur les barrières, on peut rentrer facilement. Mais on n'emporte pas un veau comme ça ! Cela nécessite du repérage en amont" analyse l'éleveur. Lui a le sentiment que la gendarmerie ne fait pas grand cas de son affaire. Alors s'il raconte sa mésaventure, c'est surtout pour alerter les autres agriculteurs : "je voudrais attirer leur attention, les inciter à surveiller leurs exploitations, leur dire qu'il y a de nouveau des vols. Et s'il y en a eu un chez moi, il risque d'y en avoir d'autres ailleurs." 

  • Drôme
Choix de la station

À venir dansDanssecondess