Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Foire à l'ail : des produits de plus en plus diversifiés

mercredi 26 juillet 2017 à 19:23 Par Clémence Dubois-Texereau, France Bleu Touraine

Le public a répondu présent à la Foire à l'ail. Une fête traditionnelle qui date du Moyen Age avec la vente d'ail et de basilic. Mais les étals se sont diversifiés au fil des années.

Certains achètent de l'ail pour l'année.
Certains achètent de l'ail pour l'année. © Radio France - Clémence Dubois-Texereau

Tours, France

Du basilic et de l'ail bien sûr, mais ce ne sont pas les seules denrées que les Tourangeaux sont venus acheter à la Foire à l'ail. Des épices, des bibelots et même des vêtements. Les clients en ont profité pour se balader et pour découvrir comme Maryse qui repart avec "un haut et un jean" en plus de l'ail qu'elle achète chaque année. Juliette, elle est venue accompagnée de ses deux fils pour leur "faire découvrir cette fête traditionnelle". Une fête qui plaît à son fils Gaspard parce que "ça remonte au Moyen-Age." Marie-Pascale a bien sûr acheté de l'ail "un kilo pour tenir jusqu'en mars" mais elle s'est aussi laissée tentée par le safran : "Les vendeurs n'étaient pas là l'année dernière. Mais là, ils m'ont fait goûter, ça me plaît bien."

Une opportunité pour les commerçants du Vieux Tours

Dans le quartier historique, la présence de la foire permet aussi de montrer ses propres produits. C'est le cas d'Olivier, gérant de la boutique des Ducs de Gascogne : "L'année dernière, je venais de m'installer. Je n'avais rien fait. Je m'en suis un peu mordu les doigts quand je vois le nombre de personnes que ça attire." Cette année, le gérant propose donc des dégustations de terrines et de vins. La boulangerie Hardouin a quant à elle décliné l'ail et basilic spécialement pour la journée.

Le basilic et l'ail étaient bien sûr présents à la foire. - Radio France
Le basilic et l'ail étaient bien sûr présents à la foire. © Radio France - Clémence Dubois-Texereau

Une baisse de consommation de l'ail

Chez les producteurs d'ail, on s'inquiète cependant comme Peter, un revendeur : "Avant, on consommait de l'ail, mais les jeunes n'en mangent plus." Idem pour Sébastien Gambier qui fait la foire depuis plus de vingt ans, une tradition "familiale". Aujourd'hui, le producteur près de la Chapelle-sur-Loire ne sait pas s'il sera présent encore longtemps sur la foire : "peut-être que bientôt, il n'y aura plus de producteurs dans la région."

Les producteurs d'ail et de basilic se font en effet plus rares à la foire. Sur les près de 200 commerçants présents, il y avait 27 producteurs d'ail et 12 de basilic.