Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Du boeuf "écolo" dans l'assiette grâce à un éleveur de la Manche

-
Par , France Bleu Cotentin

Un agriculteur de la Manche réconcilie les amateurs de viande et les défenseurs de l'environnement. Alors que l'élevage est pointé du doigt comme gros émetteur de CO2, Nicolas Onfroy vise un boeuf "zéro carbone". Et il y est presque.

Minois, l'un des bovins de l'exploitation de Nicolas Onfroy. L'animal se nourrit exclusivement d'herbe
Minois, l'un des bovins de l'exploitation de Nicolas Onfroy. L'animal se nourrit exclusivement d'herbe © Radio France - Jacqueline FARDEL

Sainte-Marie-du-Mont, France

Installé depuis 2014 à Sainte-Marie-du-Mont, à côté d'Utah Beach dans la Manche, Nicolas Onfroy, ancien ingénieur reconverti dans l'agriculture biologique, est engagé depuis 2016 dans le projet européen "life beef carbon" , un plan d'action pour réduire le CO2 lié à l'élevage.

Sa ferme fait partie des 6 fermes innovantes de Normandie, il y en a 2 dans la Manche. Son élevage extensif  -229 bovins- est nourri exclusivement à l'herbe, la stabulation est couverte de panneaux photovoltaïques.   

En 2016 quand il se lance, il mesure les émissions de CO2 de l'exploitation  : 1 kilo de viande de bœuf produit sur la ferme émet  2,5 kilos de CO2. Ce qui est très bas, vu que la moyenne mondiale est à...27 kilos de CO2. 

Ce qui veut dire que si on mange un steak de 250 grammes de la ferme on émet autant de CO 2 qu'en prenant sa voiture pour faire 2,5 kilomètres. Nicolas Onfroy

"Si on mange un steak de 250 grammes de la ferme, on émet autant de CO2 qu'en prenant sa voiture pour faire 2,5 kilomètres" Nicolas Onfroy éleveur - Radio France
"Si on mange un steak de 250 grammes de la ferme, on émet autant de CO2 qu'en prenant sa voiture pour faire 2,5 kilomètres" Nicolas Onfroy éleveur © Radio France - Jacqueline FARDEL

Un steak sans impact sur l'environnement

L'objectif de Nicolas Onfroy  : se dire que quand on mange de la viande de sa ferme on a aucun impact sur l'environnement.

Aujourd'hui la ferme est proche du zéro carbone, grâce à plusieurs piste mises en oeuvre pour capter le carbone et compenser les émissions des bêtes " Pour capter plus de carbone, explique l'agriculteur,_il faut planter plus d'arbres, de haies bocagères_. Derrière on a une valorisation énergétique : le bois produit de l'énergie de chauffage dont l'impact est meilleur sur l'environnement que le gaz ou le pétrole. L'autre gros impact se fait grâce à la centrale photovoltaïque installée depuis 2017. Elle produit de l'énergie qui est à 7 grammes de CO2 par KWh par an , c'est 3 fois moins que la moyenne française "

Le prix d'un steak de bœuf zéro carbone est le même prix qu'un autre. Entre un tiers et un quart de la production  est vendu en vente directe sur la ferme, le reste dans des supermarchés bio, à 13 ou 15 euros le kilo.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu