Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Puy-de-Dôme : du fumier et de la laine déposés devant la préfecture par les agriculteurs

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Plusieurs dizaines d'agriculteurs se sont rassemblés devant la préfecture du Puy-de-Dôme ce mercredi à la mi-journée. Ils ont déversé du fumier et de la laine sur les marches du bâtiment. Une opération "coup de poing" qui en appelle d'autres.

Du fumier, des souches et de laine déposés devant la préfecture
Du fumier, des souches et de laine déposés devant la préfecture © Radio France - Olivier Vidal

Ils ont stationné leur tracteur autour de la préfecture du Puy-de-Dôme, 30 tracteurs au total. Et ils étaient environ 80 agriculteurs à s'être réunis à la mi-journée devant le bâtiment pour faire part de leur mécontentement. Ils ont bloqué l'entrée de la préfecture en déversant de la laine, du fumier, des souches d'arbres. L'entrée du Conseil départemental a été également touchée.

De la laine, beaucoup de laine...
De la laine, beaucoup de laine... © Radio France - Olivier Vidal

A l'appel de la FDSEA et des Jeunes Agriculteurs 63, les agriculteurs ont quitté leur exploitation quelques heures pour rappeler leurs difficultés, accentuées par la crise sanitaire actuelle. "Nous souhaitons nous faire à nouveau entendre sur la garantie du juste prix de nos produits" explique Sabrine Tholoniat, la présidente de la FDSEA.  

D'autres actions plus musclées attendues

Un rassemblement dans le calme, qui a juste perturbé quelques heures la circulation dans le secteur. "Aujourd'hui c'est calme, mais il y aura d'autres actions. Les gars n'ont plus rien à perdre et il faudrait que l'État se méfie" menace Quentin Beaumont, le président des JA 63, également éleveur de brebis. 

JA et FNSEA appelaient à se mobiliser
JA et FNSEA appelaient à se mobiliser © Radio France - Olivier Vidal

Les syndicats demandent au gouvernement de tenir ses engagements en faisant appliquer complètement la loi Egalim, promulguée en octobre dernier. Elle doit permettre de meilleures relations commerciales dans le secteur agricole. Par ailleurs, sur la place de Jaude, une opération "hamburger à deux euros" a été menée par les JA. Une démarche visant à sensibiliser le public sur la "trop faible" rémunération des agriculteurs.  

"2 euros le hamburger" proposé par les agriculteurs pour dénoncer leur faible rémunération
"2 euros le hamburger" proposé par les agriculteurs pour dénoncer leur faible rémunération © Radio France - Olivier Vidal
Choix de la station

À venir dansDanssecondess