Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

PHOTOS - Du pis de la vache au bol du petit-déjeuner : à la découverte de la filière laitière

jeudi 31 mai 2018 à 21:35 Par Céline Loizeau, France Bleu Isère

Reportage chez un éleveur de lait bio à Luzinay et à l'usine Candia de Vienne, à l'occasion de la 5e édition de la journée mondiale du lait.

La laiterie de Vienne réceptionne en moyenne 380 millions de litre de lait de vache par an. 700.000 contrôles sont effectués chaque année.
La laiterie de Vienne réceptionne en moyenne 380 millions de litre de lait de vache par an. 700.000 contrôles sont effectués chaque année. © Radio France - Céline Loizeau

Vienne, France

Ce 1er juin, c'est la journée mondiale du lait. En France, l'an passé, il a été bu 3.15 milliards de litres de lait. Cependant, la consommation baisse : environ 4% entre 2016 et 2017 et la tendance est là depuis plusieurs années. En revanche, les laits spécifiques comme les laits aromatisés ou vitaminé font face à une progression. Le bio, qui représente désormais 10% du marché français, se porte bien, mais les professionnels ont du mal à répondre à la demande. 

La France compte 63.000 élevages laitiers. Elle exporte 343 millions avec dans le trio de tête l'Italie (41%), l'Espagne (20%) et la Chine (14%). Elle importe 124 millions de litres (quasi-exclusivement d'Allemagne et de Belgique), un chiffre en baisse de 45% en 2 ans : le consommateur souhaitant de plus en plus du lait d'origine France. Selon une enquête Cniel/CSA, pour 78% des sondés, le lait d'origine française est un gage de qualité. 72% ont une bonne image de l'élevage laitier.

En Isère

Selon la chambre d'agriculture de l'Isère, le département comptait 505 points de collecte l'an passé, contre un peu moins de 600 en 2017. Le nombre de vaches laitières fléchit avec aujourd'hui un peu plu de 29.000 bêtes. Quant au volume de lait produit, c'est 175 millions de litres de lait en 2017 et la baisse est en moyenne de 2 millions de litre par an depuis 3-4 ans. 

Entre métiers, prix du lait et consommation actuelle des Français

Visite en photos

Au Gaec le Mas d'Illins, à Luzinay, un troupeau de 90 vaches laitières pour une production bio. - Radio France
Au Gaec le Mas d'Illins, à Luzinay, un troupeau de 90 vaches laitières pour une production bio. © Radio France - Céline Loizeau
Jérôme Laval a repris la ferme familiale en 1993. Son épouse Laurence l'a ensuite rejoint dans cette aventure professionnelle. Ils ont fait le choix du bio leur permettat d'être rémunéré 460 euros les 1.000 litres contre 330 pour le lait classique. - Radio France
Jérôme Laval a repris la ferme familiale en 1993. Son épouse Laurence l'a ensuite rejoint dans cette aventure professionnelle. Ils ont fait le choix du bio leur permettat d'être rémunéré 460 euros les 1.000 litres contre 330 pour le lait classique. © Radio France - Céline Loizeau
La laiterie de Vienne est née en 1965 de la fusion de 11 coopératives. Le site accueille la marque Yoplait en 1968, puis Candia en 1971.  - Radio France
La laiterie de Vienne est née en 1965 de la fusion de 11 coopératives. Le site accueille la marque Yoplait en 1968, puis Candia en 1971. © Radio France - Céline Loizeau
La capacité de production de la laiterie peut aller jusqu'à 18.000 litres par heure. - Radio France
La capacité de production de la laiterie peut aller jusqu'à 18.000 litres par heure. © Radio France - Céline Loizeau
Le site s'arrête seulement quelques heures à Noël et quelques heures au Nouvel An. Près de 190 personnes y travaillent. Ici, la tour de contrôle pour la pasteurisation. - Radio France
Le site s'arrête seulement quelques heures à Noël et quelques heures au Nouvel An. Près de 190 personnes y travaillent. Ici, la tour de contrôle pour la pasteurisation. © Radio France - Céline Loizeau
Beaucoup d'automatisation. La maintenance est un métier-clé pour lequel les laiteries ont du mal à recruter. - Radio France
Beaucoup d'automatisation. La maintenance est un métier-clé pour lequel les laiteries ont du mal à recruter. © Radio France - Céline Loizeau
Ici, pas de lait bio et uniquement un conditionnement au format 1 litre. - Radio France
Ici, pas de lait bio et uniquement un conditionnement au format 1 litre. © Radio France - Céline Loizeau

Jusqu'au 9 juin, un peu partout dans le pays, des visites de laiterie et de fermes sont organisées. En Isère, succès pour l'usine Candia. Beaucoup de réponses aux invitations envoyées à une quarantaine d'écoles du pays viennois avec au final quelque 200 écoliers retenus pour une visite ce vendredi. Côté grand public, 720 personnes se sont inscrites pour les portes ouvertes de ce 2 juin et les responsables ont dû là aussi refuser du monde.