Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture - Pêche

Du safran mayennais pour le marché du luxe produit à Sainte-Gemmes-le-Robert

-
Par , France Bleu Mayenne

Enzo et Jacques Triquet ont débuté en 2016 une production de Safran à Sainte-Gemmes-le-Robert, dans le nord-est Mayenne. Le petits-fils et son grand père visent le marché du luxe, avec une épice haut de gamme.

 Enzo Triquet, 20 ans, travaille aujourd'hui à plein temps sur le safran.
Enzo Triquet, 20 ans, travaille aujourd'hui à plein temps sur le safran. © Radio France - Raphaël Aubry

Sainte-Gemmes-le-Robert, France

On fabrique aussi du safran en Mayenne. Habituée au climat méditerranéen, cette épice est utilisée comme assaisonnement pour différents plats. On l'appelle notamment l'or rouge, de par son prix élevée. Enzo et Jacques Triquet, petit-fils et grand-père, ont planté 100 000 bulbes sur près de 600 m4 à Sainte-Gemmes-le-Robert, dans le nord du Département.  Ils produisent du safran haut de gamme, destiné aux marché du luxe, dont les grands restaurants. Et ce projet n'était pas prévu entre les deux hommes. Tout à commencé lors d'un vol en montgolfière au Maroc, du grand-paternel.

Loin du Safran en poudre

"Il survolait l'Atlas, la moyenne montagne marocaine. Et a vu des plaques roses au sol. Une passagère lui a dit que c'était du safran. Comme beaucoup de gens en France, on le connait sous forme de poudre et non de fleur. Il a ensuite rencontré un producteur, puis m'en a parlé à son retour. Je lui ai dis, papy on en plante", explique le jeune homme de 20 ans, qui était encore étudiant en droit au Mans, l'année dernière. Il se consacre aujourd'hui à plein temps à cette activité. Deux sociétés ont été crées, La Safranière des trois monts, pour la production, et Enzo création, pour la distribution. Le duo s'est installé dans des locaux du grand-père, au domaine de la Norrerie

Près de 150 fleurs sont nécessaires pour produire un gramme de safran. - Aucun(e)
Près de 150 fleurs sont nécessaires pour produire un gramme de safran. - Enzo Créations

Les Triquet souhaitent "redonner vie à ce produit". Ils cherchent à produire du safran de haute qualité : "On apporte un cadre très hygiénique à la production, mais _tout dépend de la qualité de la terre_. C'est les minéraux qu'elle va avoir, qui sont importants. Si vous mettez le safran dans une terre, très faible, il ne sera pas de bonne qualité. ici c'est le contraire, on est sur un terrain, qui n'a jamais reçu de pesticides."

Cueillette entre octobre et novembre

Les étapes de production du safran sont précises. La période de cueillette se déroule entre octobre et novembre, pendant environ trois semaines. Elle a débuté il y a quelques jours à Sainte-Gemmes-le-Robert. "Cela se passe tous les matins. Ensuite il faut émonder, c'est à dire enlever les trois petits stigmates de la fleur, les petits brins rouges au centre. Puis on les déshydrate et par la suite _ce safran peut-être stocké pendant dix ans_. On veut aller chercher l’excellence produit, sans frelater, loin de la poudre ", souligne Enzo Triquet. 

Pour le marché du luxe

Une excellence produit qu'il propose notamment à de grands restaurants. Aussi, pour accompagner le safran, des coffrets de "luxe" ont été imaginés, en édition limitée, avec par exemple du bois de thuya, des services d’infusion fabriqués par un mettre verrier etc. "Tout ce qu'il faut pour mettre en valeur ce safran de qualité." 

Le projet a rejoint l'incubateur de start-up Laval Mayenne Technopole. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu