Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats
Dossier : Salon de l'Agriculture 2020

Éleveur le matin, agent immobilier l'après-midi : la double vie de Jean-Christophe Huet à Mézangers

-
Par , France Bleu Mayenne

Certains agriculteurs mayennais mènent une double vie, une double activité : rencontre avec Jean-Christophe Huet, éleveur bovin et agent immobilier dans la même journée, installé à Mézangers.

Jean-Christophe Huet élève des vaches Saônoises à Mézangers
Jean-Christophe Huet élève des vaches Saônoises à Mézangers © Radio France - Charlotte Coutard

Il est éleveur le matin, agent immobilier le reste de la journée. Certains agriculteurs ont des activités à côté de leur exploitation, soit pour des raisons financières, soit parce que leur troupeau est trop petit pour qu'il constitue leur activité principale. C'est le cas de Jean-Christophe Huet, 33 ans, éleveur de vaches allaitantes saônoises à Mézangers près d'Évron. Jean-Christophe Huet possède cinq vaches et leurs petits, une dizaine de bêtes. Il a été invité à présenter une vache au salon de l'agriculture à Paris. C'est sa première dans la plus grande ferme de France. 

Ça fait des journées relativement remplies

Dans la même journée, Jean-Christophe Huet passe donc de la cotte d'agriculteur au costume d'agent immobilier, "le matin c'est pour les animaux de la ferme, et l'après-midi et le soir c'est plus pour mon métier de mandataire, agent immobilier indépendant. Ça fait des journées relativement remplies".

Jean-Christophe est devenu éleveur un peu par hasard, après un stage dans un centre insémination bovine, il est tombé sous le charme de la vache saônoise, "c'est une variété de la Normande, sur laquelle ont été croisés des taureaux Durham d'Angleterre pour apporter de la viande et des capacités bouchères. La vache qui était à l'origine mixte est devenue une vache allaitante".

Reportage France Bleu Mayenne.

Sur le salon de l'agriculture, Jean-Christophe est venu avec sa vache Nasa et sa belle robe Mancelle, "la robe mancelle ce sont des animaux qui sont plutôt marron sur le corps avec la tête blanche et des lunettes marron. Il y aussi la robe Durham, un mélange de poils marrons et gris, la robe percheronne, c'est une Saônoise qu'on pourrait confondre avec une Normande, elle est pictée de quelques taches et elle a des taches sur l'arrière des pattes", décrit le jeune éleveur. 

La vache saônoise est une race menacée, l'organisme de sélection comptabilise 1000 vaches en France, réparties dans 80 troupeaux principalement en Mayenne et en Sarthe. Car la vache saônoise est née dans la région de Marolles-les-Braults et Mamers en Sarthe.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu