Agriculture – Pêche

En Alsace, les viticulteurs satisfaits avec la pluie qui tombe en ce moment sur le vignoble

Par Guillaume Chhum, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu jeudi 10 août 2017 à 22:41

Jean Frey, viticulteur à Dambach-la-Ville espère que cette pluie va sauver une partie de sa récolte
Jean Frey, viticulteur à Dambach-la-Ville espère que cette pluie va sauver une partie de sa récolte © Radio France - Guillaume Chhum

Seule profession satisfaite par l'eau : les viticulteurs alsaciens. La pluie qui était attendue depuis un mois tombe abondement sur le vignoble. Juste ce qu'il faut pour essayer de sauver une petite récolte qui s'annonce. Le gel du mois d'avril a fait beaucoup de dégâts dans les parcelles.

La pluie qui tombe en ce moment en Alsace ne fait pas que des malheureux. Les viticulteurs sont satisfaits de son arrivée, elle était attendue depuis plusieurs semaines, elle pourrait sauver une partie de leur récolte, qui s'annonce la plus faible depuis 30 ans. Les raisins sont en plein période de maturation.

Gros dégâts du gel au printemps

Le gel du mois d'avril a été fatal dans les vignes. 4 500 hectares soit 30% du vignoble ont subi des dégâts dont 1 800 hectares ont été touchés à près de 100%. Cette pluie est donc la bienvenue, elle est fine , rentre dans le sol, elle va permettre aux baies de bien se développer, de limiter la casse et peut-être d'augmenter les prévisions de récolte.

Chez Jean Frey, viticulteur à Dambach-la-Ville, deux hectares sur dix ont été touchés par le gel. Il est satisfait de cette pluie qui tombe du ciel. "Cette pluie va permettre de lancer le cycle de maturation. Ça fait du bien à la nature, ça fait du bien au sol et à la vigne. La baie va s'ouvrir, il y aura donc un peu plus de jus, donc un peu plus de volume," souligne le professionnel.

Jean Frey, satisfait de la pluie qui tombe en ce moment en Alsace

Deux grappes seulement sur le pied de vigne, le gel est passé par là  - Radio France
Deux grappes seulement sur le pied de vigne, le gel est passé par là © Radio France - Guillaume Chhum

Entretien avec Didier Pettermann, président du CIVA Conseil Interprofessionel des Vins d'Alsace

Un millésime exceptionnel attendu !

Les premières estimations avancent le chiffre de 850 000 hl, c'est très en dessous de 2016, qui était d'1 million 180 000 hl. Ce serait la plus faible récolte depuis 30 ans.Mais la qualité devrait-être là. On parle d'un millésime semblable à 1947, qui était le millésime du siècle dernier. Les vendanges devraient-être avancées cette année, les premiers coups de sécateurs sont attendus à la fin du mois d'août.

Reportage chez Jean Frey à Dambach-la-Ville