Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

En Cote-d'Or, des touristes deviennent "vendangeur d'un jour"

-
Par , France Bleu Bourgogne

Etes-vous prêts à payer pour venir travailler ? le résumé est un peu abrupt, mais en Côte-d'Or de plus en plus de domaines vous proposent de prendre le sécateur pour découvrir la vigne et le monde du vin. La visite passe aussi par la cave, la rencontre avec les viticulteurs et des dégustations.

Johan "fier" de vendanger une des plus belles vignes du Château de Pommard
Johan "fier" de vendanger une des plus belles vignes du Château de Pommard © Radio France - Olivier Estran

Dans les rangées de vignes, vous ne les distinguerez pas des autres ouvriers. Johan et Arielle ont enfilé le même T-Shirt bleu ciel aux couleurs du domaine et vendangent avec application les ceps du Château de Pommard.

La différence est pourtant notable: eux ont déboursé 100 euros chacun pour jouer du sécateur. Bien sûr, ils ne passeront pas leur journée à travailler. Ce forfait comprend surtout une visite du domaine, de ses caves et une dégustation, mais l'idée c'est bien de se glisser dans la peau d'un travailleur  afin de toucher du doigt la réalité du monde viticole.

Johan et Arielle ont 30 ans tous les deux. Ce jeune couple franco-américain réside à San Francisco et travaille dans l'informatique. Ils achèvent leurs vacances en Bourgogne, car ils sont curieux du monde du vin. Et ils sont convaincus qu'il comprendront mieux en mettant la main à la pâte

Une heure dans les vignes avec les autres ouvriers
Une heure dans les vignes avec les autres ouvriers © Radio France - Olivier Estran

Vendanger Simone

La visite commence d'ailleurs par une présentation détaillée du domaine et de ses particularités "Ici nous avons 20 hectares et chaque parcelle est différente, explique Marjorie une des conseillères en biodynamie, une des nouvelles particularités du Château de Pommard. Il ya plusieurs vignes et toutes se comportent de façon différente. Ce matin, on vous emmène vendanger Simone, c'est une vigne qui a quarante ans et c'est une des plus belles du Château."

Un seau, un sécateur, quelques explications et Johan se retrouve devant les grappes qui produisent un vin à la renommée internationale "J'ai déjà goûté du Pommard, et évidemment c'est assez particulier de se dire qu'on est en train de participer à son élaboration. Oui, je suis fier, et puis c'est sympa d'être dans cette ambiance. On entend les autres ouvriers s'interpeller dans plusieurs langues, chanter, c'est bien !"  

Faire du vin, c'est mettre de la passion dans une bouteille - Arielle, touriste heureuse

L'arrivée des deux touristes suscite un regard curieux, parfois amusé des vendangeurs professionnels qui sont à l'oeuvre depuis plusieurs jours et rythment leur matinée avec une enceinte audio qui diffuse du Bob Marley pour se donner du coeur à l'ouvrage. Pas de quoi dérouter Arielle qui coupe avec application les grappes arrivées à maturité. "On est en train de découvrir tout ce qu'il ya derrière le vin, détaille cette jeune californienne dans un français impeccable, produire un vin c'est quelque chose qui prend des mois, des années, c'est mettre de la passion dans une bouteille."

Arielle a déjà connu les vendanges en Californie
Arielle a déjà connu les vendanges en Californie © Radio France - Olivier Estran

La séquence "vendange" du jeune couple se poursuit jusqu'a l'heure de la pause casse-croûte au milieu des vignes. Ils auront travaillé de bon coeur durant une petite heure. Johan se relève le front en sueur "C'est vrai que ça tire sur les jambes commente-t-il, et un peu dans le dos, et on a travaillé qu'une heure" sourit-il. 

"Allez, à vos vendanges ! " leur lance une de leurs hôtesses qui s'avance avec deux verres de Chardonnay 2013. On trinque au milieu des vignes avec cet excellent cru floral et léger. La suite de la journée sera plus douce avec visites des chais et explications détaillées de la vinification. Évidemment Arielle et Johan se promettent de mettre la main un jour sur le millésime 2020 du Château de Pommard. Celui qui contient un peu de leur passion.

L'entrée du domaine
L'entrée du domaine © Radio France - Olivier Estran

Attention, les vendanges qui ont débuté très tôt cette année vont se terminer dès cette semaine au Château de Pommard comme dans bien d'autres domaine. Ce lundi est le dernier jourl'on peut réserver son "expérience vendanges" pour ce cru 2020.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess