Agriculture – Pêche

Mouvement des agriculteurs : nouvelle journée noire sur les routes bretonnes

Par Romain Pouzin Roux, Laetitia Cherbonnel et Martin Bartoletti, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel et France Bleu jeudi 28 janvier 2016 à 7:00

A Caulnes, les agriculteurs ont réinstallé un barrage
A Caulnes, les agriculteurs ont réinstallé un barrage © Radio France - Manuel Ruffez

Comme la veille, c'était la pagaille sur les routes bretonnes. Les agriculteurs ont mis en place près de 30 points de blocages et au plus fort de la journée, on a compté jusqu'à 200 kilomètres de bouchons.

Nouveaux blocages, nouveaux bouchons et nouvelles galères sur les routes bretonnes ce jeudi. Près de 30 barrages ont été mis en place par les agriculteurs, causant jusqu'à 200 kilomètres de bouchons. En fin de journée, la plupart des blocages allaient être libérés par les tracteurs, laissant derrière eux des tonnes de déchets à déblayer. Nul doute qu'il faudra du temps aux services de l'état pour rendre les chaussées praticables. 

D'autres blocages pourraient de nouveau se mettre en place vendredi, mais les FDSEA des Côtes d'Armor et du Morbihan ont fait savoir qu'ils ne comptaient pas appeler à la mobilisation ce week-end. En revanche, dès le début de la semaine prochaine, ils menacent de bloquer la grande distribution pour faire entendre à nouveau leurs doléances. 

Revivez la journée en direct 

21h10 - Sous la pression des CRS, les agriculteurs qui bloquent la RN 12 à Yffiniac sont obligés de lever le camp. La route n'est cependant pas praticable.

20h50 - Sous les ordres du préfet des Côtes d'Armor, les CRS chargent les agriculteurs installés sur la RN12 au niveau d'Yffiniac. Objectif : débloquer la route.

20h25 - Le préfet des Côtes d'Armor veut éviter l'entrée des manifestants dans Saint-Brieuc. Des cars de CRS sont positionner à hauteur d'Yffiniac. Tentative de négociations mais sans succès, les CRS se préparent à intervenir.

20h - Environ 200 agriculteurs présents sur la RN 12 au niveau d'Yffiniac souhaitent se rendre dans le centre ville de Saint-Brieuc. La route est barrée par les forces de l'ordre.

18h_ - _Le maire de Quimper a décidé de porteer plainte contre X après la dégradation d'un système de lutte contre les inondations, sur la zone de l'Hippodrome, mercredi soir. Plus d'informations ici

17h30 - Levée des barrages de Miniac-Morvan, de Bain-de-Bretagne et de Bréal-sur-Montfort.


17h20

Dernière minute : La Nationale 12 est bloquée à Yffiniac par une opération escargots des agriculteurs sens Rennes Saint Brieuc. Déviation à la sortie Saint-René.

17h10 - Les agriculteurs commencent à lever le camp au barrage de Lannion. Les derniers devraient partir à 18h. Mais ils promettent déjà de revenir demain. 

16h45

16h30 - Dans le pays de Lorient, nouveau blocage au rond-point de Kerpont (direction Caudan). Le lieu est totalement bloqué par 25 tracteurs et des remorques. Les gendarmes empêchent les agriculteurs de se diriger vers le centre-ville, qui était l'objectif initial. Pour le moment, les agriculteurs déversent leurs remorques sur ce rond-point. Un escadron de Gendarmes Mobiles est sur le terrain. Ils empêchent les tracteurs de bouger. Les agriculteurs ont l'impression qu'ils vont se faire évacuer. Mais pour le moment, aucune voiture ne roule sur ce rond point totalement bloqué.

16h25 - La RN165 vient de rouvrir dans les deux sens à hauteur de Quimperlé. La RD 769 a rouvert également au niveau du Faouët. 

16h10


 Le barrage à hauteur d'Etrelles (RN157) est en train d'être levé mais les voies devront être nettoyées.

16h

Sur les barrages, toujours le même discours et la même détermination. 

"On ne voit toujours rien venir et on ne voit pas de prise de conscience des hommes politiques" dit Olivier Launay producteur de porcs à Muzillac sur le barrage d'Arzal dans le Morbihan. _"_On veut vivre de notre métier ! Personne ne travaille gratuitement ! Je peux encore tenir un an mais si dans un an rien n'est fait je suis sur la paille" avoue Philippe producteur de lait à Saint Senoux en Ille et Vilaine. Il est depuis l'aube sur le barrage de Bréal sous Montfort.

15h50 

La FDSEA Ille et Vilaine annonce la levée des blocages dans le département ce soir jeudi 18h

15h20 - A rennes, 11 tracteurs sont devant la préfecture de région, 1 rue Martenot

15h

La table ronde prévue en préfecture est annulée en raison du boycott de la plupart des participants. Une prochaine date doit être communiquée dans quelques heures.

 

14h40

A Rennes devant la préfecture où doit se tenir une table ronde sur la crise agricole, les manifestants arrivent en tracteurs.

14h00 -

Deux convois partent en ce moment de Maison Blanche et de Montgermont, au Nord et à l'Ouest de Rennes, pour se rendre devant la préfecture. Par ailleurs, une opération escargot est en cours à Merdrignac, sur la RN 164. Aux abords de Saint-Malo, sur l'échangeur Miniac-Morvan, le barrage se met en place. 

A Brest, la ministre du travail annule son déplacement prévu vendredi dans le Nord Finistère.

sondage - Aucun(e)
sondage - France Bleu Armorique

Du côté de Mordelles en Ille et Vilaine, la 4 voies Lorient Rennes est... calme !

13h30 - Blocage à Bain de Bretagne, sur la RD137, entre Rennes et Nantes

13h00 - Le barrage de Bréal-sous-Monfort est en place depuis bientôt 24h. Alors, forcément, le ravitaillement est bienvenu.

12h - 

Le point à midi sur les blocages en cours

**Dans le Morbihan - Près de Lorient, les agriculteurs coupent la N165 au niveau d'Hennebont et d'Arzal, et la RD 769, au niveau de Caudan. Barrage aussi sur la N24 à Locminé et à Ploërmel.

En Ille et Vilaine - Quatre blocages en cours : Saint-Etienne-en-Cogle sur la A84 ; Etrelles, sur la N157 ; Bréal-sous-Montfort sur la N24 ; Bain-de-Bretagne sur la N137 ; l'axe Rennes-Saint Malo près de Tinténiac (D137). Toujours sur cet axe, l'échangeur de Miniac Morvan aux abords de Saint devrait être aussi bloqué de 14h à 17h.

Dans les Côtes d'Armor -  à l'approche de Lannion sur la D767; sur la D769, à hauteur du Faouët ; Plounérin et Caulnes sur la RN12 ; rond point de Kernilien sur la RN12 près de Guingamp. 

Dans le Finistère, pour l'instant, aucun blocage à signaler mais ceux d'hier se font encore ressentir. A Quimperlé et à Brest, sur le pont de l'Iroise, le nettoyage de la chaussée, sur laquelle les agriculteurs ont déversé des déchets, perturbe la circulation. 

11h25 - Comme mercredi, le Morbihan est le premier a mettre en place les barrages. Après Arzal depuis hier, Lorient à l'Ouest et au Nord, la N24 est bloquée à hauteur de Locminé.

11h15 - Les agriculteurs mettent en place des barrages entre près de Lannion et à Caudan, au nord de Lorient. 


10h55 - Sur l'axe Rennes / Saint-Malo, les agriculteurs sont en train de se réinstaller au niveau de Tinténiac.

10h25 - C'est reparti. Dans le Morbihan, au niveau d'Hennebont sur la N165 un barrage vient d'être mis en place.

8h - Nos reporters se sont levés tôt ce matin pour vous faire vivre en direct la mobilisation !

Boycott de la réunion en préfecture

Ce jeudi après-midi, une réunion avec les représentants de l'Etat et de la Région est prévue. Mais les agriculteurs ont fait savoir qu'ils ne comptaient pas y participer. "On ne veut plus aller à des tables rondes qui ne servent à rien"', a expliqué Thierry Coué, président de la FRSEA de Bretagne.

Thierry Coué : "On ne veut plus être le Service après vente du gouvernement"

Côté automobiliste, il a bien fallu prendre son mal en patience dans les bouchons. Une patience, justement, qui s'est transformée pour certains en une vive exaspération. "C'est le citoyen qui est pris en otage", expliquait calmement un Breton à l'un des agriculteurs sur le barrage de Bréal-sous-Monfort. Mais tous ne font pas preuve d'autant de calme.

Les automobilistes sont exaspérés

Partager sur :