Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

En Dordogne, l'agriculture biologique a le vent en poupe

-
Par , France Bleu Périgord

D'après les chiffres de la Chambre d'agriculture de Dordogne, l'agriculture biologique se développe de manière importante en Dordogne. En dix ans, le nombre de "producteurs bio" a triplé dans le département;

Dans le Périgord, le nombre de "producteurs bio" a triplé en dix ans, selon la Chambre d'agriculture de Dordogne.
Dans le Périgord, le nombre de "producteurs bio" a triplé en dix ans, selon la Chambre d'agriculture de Dordogne. © Radio France - Aurélie Lagain

Les chiffres parle d'eux-mêmes : le nombre de "producteurs bio" dans le Périgord est passé de 331 en 2009, à 1 063 en 2019, selon la Chambre d'agriculture de Dordogne. Un chiffre multiplié par trois en dix ans, qui témoigne de la forte progression du bio dans le département. 

En tout, 12% de la surface agricole utilisée (SAU) en Dordogne est conduite en agriculture biologique, soit plus de 35 000 hectares. Et c'est l'élevage qui est majoritairement concerné, puisqu'il représente pas moins de 59% de la SAU consacrée à l'agriculture bio. 

La Dordogne, premier département français dans l'arboriculture biologique

Pour les cultures, ce sont surtout les surfaces fourragères qui sont labellisées Agriculture biologique (AB) dans le département. Mais l'arboriculture n'est pas en reste : avec plus de 30% des surfaces arboricoles qui sont biologiques, pour la production de noix en particulier, la Dordogne est le premier département français en terme de surface arboricole biologique. 

Pour les viticultures, il y a encore une petite marge de progression. Seulement un cinquième des vignes du département sont certifiées sans produits chimiques ni OGM. Mais l'agriculture biologique a encore de beaux jours devant elle en Dordogne : plus de 11 000 hectares sont en conversion bio.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess