Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

EN IMAGES - À Saint-Malo, ils profitent des grandes marées pour de la pêche à pied

-
Par , France Bleu Armorique

Les grandes marées sont de retour jusqu'au mardi 2 mars. À Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), novices et experts de la pêche à pied se sont mélangés sur la plage du Môle pour ramasser des coques, des palourdes, des couteaux et même des coquilles Saint-Jacques et des huîtres.

En plus de la pêche à pied, les grandes marées permettent d'admirer Saint-Malo et ses remparts depuis la mer.
En plus de la pêche à pied, les grandes marées permettent d'admirer Saint-Malo et ses remparts depuis la mer. © Radio France - Maxime Glorieux

Ils étaient des dizaines dimanche 28 février pour le retour des grandes marées à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine).  Armés de râteaux et de bottes, ils ont arpenté la plage du Môle, toute juste découverte, tels des chercheurs d'or.

À la fourche, au râteau... ou à la main

Des jets d'eau sortent du sable, ce sont les couteaux. Clément en a plein son panier : "C'est un trésor ! On n'en trouve pas dans le commerce." Il est au rendez-vous, à chaque grande marée, équipé d'une fourche. Au bord de l'eau, Josette n'a pas besoin de fourche ni de râteau : "Je n'ai pas besoin de gratter, normalement elles se trouvent sur le sol comme ça", explique celle qui a déjà ramassé une coquille Saint-Jacques en seulement quelques minutes.

Florence et Roger profitent des grandes marées également en semaine, en profitant d'une pause dans leur travail.
Florence et Roger profitent des grandes marées également en semaine, en profitant d'une pause dans leur travail. © Radio France - Maxime Glorieux

Roger et Florence, eux, sont accroupis, un râteau à la main. "On est un peu myopes alors on ne les voit pas. Les palourdes sont ici, on a nos coins mais il ne faut pas le répéter ! On laisse les touristes aller, là-bas, à la pointe de la plage", s'amuse Florence. 

Au four avec de l'huile d'olive, de l'ail et du basilic

Un groupe d'amies s'essaye justement à la pêche à pied sur la pointe de la plage. "On a enfin trouvé la technique au bout de deux heures ! On entend les locaux qui nous disent qu'il faut du sel mais on le fait avec nos petits râteaux de jardin et ça va tout seul !"

Du côté de la plage où se trouvent les initiés, Clément continue de chercher des couteaux. Il nous donne sa technique : "Il faut trouver le trou en forme de huit et attaquer au bon moment car les coquillages sont souvent plus vifs que nous. On peut pêcher les couteaux seulement quand la marée se dérobe un petit peu, ils vont cracher de l'eau. Le fait de mettre du sel va leur faire penser que la marée est en train de remonter donc ils vont sortir, en un puis deux temps et ensuite il faut les attraper."

Josette a ramassé une coquille Saint-Jacques en quelques minutes de pêche.
Josette a ramassé une coquille Saint-Jacques en quelques minutes de pêche. © Radio France - Maxime Glorieux

Son menu pour le dîner est déjà pensé : "Il faut se faire plaisir le soir dans l'assiette, à l'espagnole, avec un filet d'huile d'olive, de l'ail et du basilic. Deux minutes au four, c'est très simple !", sourit le Malouin de 29 ans. 

Des contrôles de gendarmerie à Erquy

Les grandes marées continuent jusqu'au mardi 2 mars, avec un coefficient record ce lundi de 106. De leur côté, les gendarmes des Côtes d'Armor ont mené des contrôles dans le secteur d'Erquy. Ils ont ainsi récupéré des coquilles Saint-Jacques pêchées en trop grand nombre ou de mauvaises tailles, remises ensuite à l'eau.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix
Choix de la station

À venir dansDanssecondess