Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

En Mayenne, course-poursuite entre un agriculteur et des membres d'une association de protection des animaux

vendredi 24 novembre 2017 à 19:00 Par Germain Treille et Martin Cotta, France Bleu Mayenne

L'incident s'est déroulé ce vendredi 24 novembre après-midi sur une exploitation de Montigné-le-Brillant. Un agriculteur a empêché trois individus d'entrer dans son exploitation avant de les poursuivre en voiture. Il pourrait s'agir de militants anti-élevage et abattage.

Un élevage bovin (Illustration)
Un élevage bovin (Illustration) © Maxppp - Christian Watier

Montigné-le-Brillant, France

À Montigné-le-Brillant ce vendredi après-midi, trois individus ont tenté d'entrer dans une exploitation agricole. Ces individus appartiendraient à une association de défense des animaux. Selon la Fédération Départementale des Syndicats d'Exploitants Agricoles, ces personnes seraient membres de l'association L-214, association de protection animale "œuvrant pour une pleine reconnaissance de la sensibilité des animaux et l'abolition de pratiques".

Après avoir constaté la présence d'inconnus dans son champ, l'agriculteur a engagé une course poursuite de quatre kilomètres avec eux jusqu'à la commune de Nuillé-le-Vicoin. Déjà la veille à Château-Gontier des militants auraient déjà suivis un camion de volailles. D'après la FDSEA plus de 1.000 exploitations de la Mayenne sont en alerte quant à la présence d'autres militants. Ces derniers ont peut-être prévues des actions coup-de-poing.

"Une personne faisait le guet avec une lampe à la tombée de la nuit. Dans le même temps, deux autres se sont introduits dans l'exploitation. C'est savamment organisé" Philippe Jehan, président de la FDSEA de la Mayenne

"L'agriculteur était avec un collègue"

Aucune plainte n'a été déposée pour l'instant. Il n'y aurait aucun préjudice commis dans l'exploitation de Montigné-le-Briand. Lundi, la FDSEA réunira son bureau pour décider des actions à suivre.