Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

En Mayenne, plusieurs vaches meurent à cause d'un épandage de fumier

mercredi 29 août 2018 à 6:05 Par Germain Treille, France Bleu Mayenne

Un troupeau, qui broutait dans un champ, a été victime d'une toxine au début du mois d'août à Izé, une petite commune près de Bais.

illustration
illustration

Izé, France

Un agriculteur achète du compost de fumier de volailles pour l'une de ses parcelles. Le 6 août dernier, il effectue un épandage. 

A proximité, dans un champ appartenant à des éleveurs laitiers, des génisses broutent paisiblement de l'herbe. Mais, très vite, certains animaux tombent gravement malades. En quelques jours, 8 vaches vont trouver la mort, certaines ont été euthanasiées pour mettre fin à leur souffrance.

Une bactérie mortelle dans le compost

Une enquête vétérinaire est diligentée. Une contamination par l'eau ? Après expertise, résultat négatif. Le compost de fumier de volailles est étudiée. L'analyse montre la présence d'une toxine mortelle. De fines particules du produit ont été probablement dispersées, sous l'effet du vent, dans le champ des génisses. Elles ont donc consommé une herbe contaminée. La souche de la bactérie n'est en revanche pas dangereuse pour la santé humaine.

Ce dramatique incident fut un moment moralement difficile à vivre pour les éleveurs que nous avons réussi à joindre. "Je n'avais jamais vu ça, je n'en avais même jamais entendu parler" explique l'un d'entre eux.

Le reste du troupeau a été placé sous surveillance. Aucune autre vache n'est à ce jour tombée malade.