Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

En Mayenne, une race bovine, déclarée disparue depuis plusieurs années, reconstituée grâce à la génétique

mercredi 25 juillet 2018 à 18:00 Par Germain Treille, France Bleu Mayenne

Le ministère de l'Agriculture a accordé à la "Bleue de Bazougers" un agrément pour lui permettre de faire son grand retour dans les champs mayennais.

Une Bleue de Bazougers chez Alain Coulon, éleveur à Andouillé
Une Bleue de Bazougers chez Alain Coulon, éleveur à Andouillé © Radio France

Andouillé, France

Cet agrément s'appelle, dans le langage technique et administratif, un "code race" qui n'avait jamais été attribué à la "Bleue de Bazougers", très présente en Mayenne il y a encore une quarantaine d'années. 

L'INRA, l'Institut National de la Recherche Agronomique avait conclu à sa disparition en 2015 avec la mort de la dernière descendante de la race.

On est motivé pour la recréer", Alain Coulon, éleveur à Andouillé

Mais c'était sans compter sur la ténacité de quelques éleveurs et de chercheurs qui se sont battus pour éviter l'extinction totale. Grâce à la génétique, grâce aux semences des taureaux collectés et aux croisements, la "Bleue de Bazougers" renaît. 

Une "Bleue de Bazougers" chez Alain Coulon à Andouillé - Radio France
Une "Bleue de Bazougers" chez Alain Coulon à Andouillé © Radio France

Evidemment ce n'est pas la race originelle. Le travail, en laboratoire et dans les fermes, permet, cela dit, de recréer des animaux proches, aussi bien sur le plan morphologique que sur le plan génétique. Des bêtes de taille moyenne, trapues, à la robe qui tire vers le bleu, des vaches élevées surtout pour leur viande. 

Alain Coulon est éleveur à Andouillé. Il possède quelques "Bleues de Bazougers" : "c'est une race que j'ai connue il y a longtemps, quand j'étais enfant. Les dernières que j'ai vues, c'était il y a 40 ans. Pourquoi elle a disparu ? Je n'en sais rien. Avec un chercheur parisien, on essaie de recréer ce patrimoine de la Mayenne. On est vraiment motivé pour la recréer"

L'agrément du ministère de l'Agriculture, dans le cadre de la protection des races menacées, c'est aussi un coup de pouce financier pour les éleveurs actuels et futurs de la "Bleue de Bazougers" afin de pérenniser la race. Et ainsi voir, de nouveau, des vaches bleues paître dans les champs mayennais.