Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

En pleine canicule, la filière laitière présente ses mesures pour économiser l'eau

-
Par , France Bleu Mayenne

La filière laitière, un secteur agricole et économique très important en Mayenne, est très gourmande en eau. Un reportage de Manuel Ruffez pour France Bleu Mayenne.

Illustration
Illustration © Maxppp - maxppp

Département Mayenne, France

En pleine canicule, la filière laitière française vient de présenter ses projets en matière de préservation des ressources en eau. Car cette filière en utilise beaucoup de l'eau, pour l'élevage bien sûr : par grosse chaleur, une vache peut consommer jusqu'à 100 litres d'eau par jour. 

De l'eau est également utilisée en grosse quantité dans l'industrie, dans les laiteries, pour la production et pour toutes les opérations indispensables de lavage. La filière veut donc s'adapter pour préserver la ressource naturelle. 

Dans l'industrie laitière, sans eau, toute la production s'arrête. Alors à partir d'une étude menée par l'institut technique Actalia, l'interprofession édite un guide des bonnes pratiques. Celles déjà mises en place dans certaines laiteries, qui ont fait leur preuve puisqu'en 10 ans la filière a réduit de 20% l'utilisation d'eau. Avec des idées inédites, Clarisse Blanchard s'occupe d'environnement pour la filière : "le lait est composé à 88% d'eau. Quand on fait, par exemple, de la poudre de lait, une partie du lait est déshydratée, c'est ce qui nous intéresse pour la production, mais il reste beaucoup d'eau pour d'autres opérations comme le lavage des sols et des camions afin d'être plus responsable lors d'un épisode de sécheresse". L'objectif est de mettre en place ces bonnes pratiques dans 100% des industries laitières d'ici 5 ans. 

En revanche, dans les élevages, pas question bien-sûr de réduire la consommation d'eau des animaux. Cela dit, il y aurait un travail à effectuer sur la qualité de l'eau : "dans les zones d'élevage, on a beaucoup de prairies et elles ont un rôle intéressant à jouer dans le filtrage de l'eau afin de récupérer tout un tas d'éléments comme les nitrates. L'élevage c'est déterminant pour la préservation de l'eau". 

La filière le dit, l'époque n'est plus à simple adaptation mais bien sur une nécessité absolue de changer les pratiques afin d'économiser le plus possible une ressource naturelle vitale pour tous les êtres vivants.