Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

En Sarthe comme ailleurs, la récolte de blé sera certainement mauvaise cette année

vendredi 22 juillet 2016 à 6:00 Par François Sauvestre, France Bleu Maine

En Sarthe, les moissonneuses tournent à plein régime depuis quelques jours. Cette récolte 2016 ne sera pas bonne prévient déjà la profession. Des mauvais rendements qui s'expliquent surtout à cause de la météo très pluvieuse du printemps.

Une moissonneuse batteuse à Juigné sur Sarthe
Une moissonneuse batteuse à Juigné sur Sarthe © Radio France - François Sauvestre

Juigné-sur-Sarthe, France

La chaleur de ces derniers jours a permis de sécher les champs et de lancer les moissons. La récolte devrait durer environ trois semaines et le crû 2016 ne sera certainement pas bon à cause d'une météo trop douce en hiver et d'un printemps pluvieux. Grains de blé trop petits, faibles volumes et donc mauvais rendements. Voilà ce qui attend les agriculteurs cette année. "Ce n'est pas bon", résume Gérard Gautier, installé à Juigné sur Sarthe, près de Sablé sur Sarthe.

L'agriculteur, qui produit aussi de l'orge, du maïs et du Colza et élève des porcs est pessimiste avant même la fin des moissons car la pluie du printemps a également couché au sol une partie du blé qui n'a pas mûri comme il faut. Le tableau est assez sombre d'autant que "les courts mondiaux du blé baissent", poursuit Gérard Gautier. Et comme toutes les autres cultures ont souffert de cette mauvaise météo, il n'y aura pas de compensation.

Le risque de l'incendie

La moisson est toujours un moment très attendu par les agriculteurs. "On récolte le fruit d'une année de travail", explique Nicolas le futur repreneur de cette exploitation de La Mercerie à Juigné sur Sarthe. Mais c'est aussi beaucoup de stress, d'autant plus quand "on sait que les rendements ne seront pas très bons", poursuit le jeune exploitant.

L'autre facteur de stress c'est le feu. Aux manettes de la moissonneuse batteuse, Gaël Gautier est extrêmement vigilant. Il faut bien régler le niveau des herses pour éviter qu'une pierre ne frotte sur le métal et qu'une étincelle ne déclenche un incendie. "Avec cette chaleur, les champs sont secs et ça peut partir très vite", se méfie le chauffeur. L'exploitation a d'ailleurs été touchée par un feu la semaine dernière. "Nous avons perdu plus de quatre hectares d'orge", se souvient Gérard Gautier.  Depuis le début des moissons les pompiers de la Sarthe ont été appelé de nombreuses fois pour éteindre des incendies dans les champs.