Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

En Sarthe, les pommiers souffrent après trois mois de sécheresse

mardi 2 octobre 2018 à 16:14 Par Jérôme Collin, France Bleu Maine

Les précipitations sont très faibles depuis le mois de juin en Sarthe. Certaines pommes tombent par terre, d'autres sont trop petites pour être commercialisées. Ce qui engendre des pertes pour les arboriculteurs.

Dans les vergers sarthois, les arbres souffrent énormément de la sécheresse
Dans les vergers sarthois, les arbres souffrent énormément de la sécheresse © Radio France - Jérôme Collin

Sarthe, France

La sécheresse s'installe en Sarthe. Au mois de septembre, il n'est tombé que 8,7 millimètres de pluie. C'est le troisième mois de septembre le plus sec dans le département depuis l'existence des relevés de Météo France. Depuis juillet, les précipitations ont baissé de 44% en Sarthe. L'absence de pluie s'ajoute à un ensoleillement très important (232 heures au mois de septembre) et un vent de nord-est qui assèche encore plus les terres. 

Une sécheresse dont souffrent les pommiers. Pour de nombreux arboriculteurs, ce début d'automne est particulièrement compliqué. On compte une baisse de 10 à 15% de la production. "Il y a un vrai problème, c'est très sec. On est limité sur les calibres. C'est certain qu'il n'y a pas eu le développement normal qu'il y aurait dû avoir. _Les pommes sont plutôt petites_", témoigne Charlie Gautier, qui possède 35 hectares de vergers en Sarthe.

Ça fait quand même depuis le 20 juin qu'on n'a pas d'eau. Là, on a un vent du nord qui assèche, on nous annonce pas d'eau avant le 15 octobre. Cela commence à être compliqué, très compliqué.  

À cause du manque d'eau, les pommes tombent prématurément des arbres. Elles ne peuvent pas être ramassées ensuite, elles ne peuvent pas être commercialisées. "Je n'ai jamais vu ça à cette époque. En plus, on a des chaleurs extrêmes. Il a fait 28 degrés fin septembre", explique l'arboriculteur.

Des menaces sur la récolte de l'année prochaine

Le problème, c'est que si cette sécheresse perdure et qu'il ne pleut pas régulièrement au cours de l'hiver, les pommiers vont continuer de souffrir. "On a des boutons qui sont pour la floraison de l'année prochaine. _S'il manque de l'eau, il y aura une mauvaise alimentation et une mauvaise mise à fleur pour l'année prochaine_", s'inquiète Charlie Gautier.

Les pommes récoltées cette année sont parfois plus petites, à cause de la sécheresse - Radio France
Les pommes récoltées cette année sont parfois plus petites, à cause de la sécheresse © Radio France - Jérôme Collin