Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

En Sarthe, les vendanges auront trois semaines d'avance

mercredi 26 juillet 2017 à 18:31 Par Maïwenn Lamy, France Bleu Maine

Le bilan de l'année 2017 est plutôt bon pour les vignerons sarthois. Après une grosse frayeur fin avril, avec un épisode de gel, les mois de mai et juin ont été très ensoleillés. Le millésime 2017 du Jasnières et du Coteaux du Loir devrait être de bonne qualité.

Xavier Fresneau tient le domaine du Cézin à Marçon dans le Sud Sarthe avec sa soeur, Amandine Fresneau.
Xavier Fresneau tient le domaine du Cézin à Marçon dans le Sud Sarthe avec sa soeur, Amandine Fresneau. © Radio France - Maïwenn Lamy

Marçon, France

Xavier et Amandine Fresneau produisent du Jasnières et du Coteaux du Loir à Marçon, dans le Sud Sarthe. Dans leur vignoble, les grappes de raisin sont déjà bien visibles. "On s'approche de la période de véraison. La période où les raisins vont commencer à changer de couleur. C'est que la date de la vendange approche", sourit Xavier Fresneau.

Sur le domaine de Cézin de la famille Fresneau, certains raisins ont déjà commencé à changer de couleur.  - Radio France
Sur le domaine de Cézin de la famille Fresneau, certains raisins ont déjà commencé à changer de couleur. © Radio France - Maïwenn Lamy

Le vigneron est soulagé. Fin avril, un épisode de gel de deux ou trois jours a détruit entre 10 et 15 % de sa récolte. Les conséquences en sont encore visibles :

Ce plan de vigne a été touché par le gel. Seules deux grappes de raisin y ont poussé. Pour une récolte normale, il faudrait 6 à 8 grappes. - Radio France
Ce plan de vigne a été touché par le gel. Seules deux grappes de raisin y ont poussé. Pour une récolte normale, il faudrait 6 à 8 grappes. © Radio France - Maïwenn Lamy

Heureusement, les mois de mai et juin ont été très ensoleillés. Résultat, les vendanges devraient débuter mi-septembre, avec 3 semaines d'avance. Et des vendanges précoces, cela veut dire du vin de bonne qualité, assure Xavier Fresneau : "On ne peut pas savoir tant que ce n'est pas dans les cuves, mais on devrait avoir une richesse en sucre assez intéressante."

La famille Fresneau n'a produit que 50 000 bouteilles en 2016, contre 90 000 les bonnes années.

Après une année 2016 très médiocre, la production avait été divisée par deux par rapport à une bonne année, Xavier Fresneau espère bien refaire les stocks : "Des années comme on a eu en 2016, on vend tout notre stock et on se retrouve avec plus rien dans la cave. En 2017, on espère que les stocks vont remonter un petit peu."

Encore un peu de patience, il faudra patienter jusqu'en mars prochain pour goûter au millésime 2017 qui s'annonce prometteur !