Agriculture – Pêche

En Savoie, c'est la haute-saison pour la culture de l'or rouge, le safran

Par Nathalie Grynszpan, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu jeudi 3 novembre 2016 à 17:30

La fleur de crocus et les pistils après émondage chez Frédéric Brethé
La fleur de crocus et les pistils après émondage chez Frédéric Brethé © Radio France - Nathalie Grynszpan

Depuis début octobre, on ne chôme pas dans les safranières. Il faut cueillir une à une les fleurs de crocus pour récolter leur précieux pistil : le safran. Une culture qui revient discrètement dans les Pays de Savoie après avoir disparu pendant des siècles.

A Montlambert, au-dessus de Saint-Jean-de-la-Porte en Combe de Savoie, Frédéric Brethé cultive 1.500 mètres carrés de safran, un produit de luxe : un kilo de safran vaut 30 à 40 000 euros. Il s'est installé en 2010 et produit entre 400 et 600 grammes par an qu'il écoule chez les restaurateurs mais aussi en les transformant en sirops, apéritif et digestif.

"C'est un produit de luxe, le safran, les gens se font de petits plaisirs à Noël"

Frédéric Brethé, safranier

La récolte du matin chez Frédéric Brethé  - Radio France
La récolte du matin chez Frédéric Brethé © Radio France - Nathalie Grynszpan

Reportage au Safran des Anges à coeur rouge à Montlambert