Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Encore 100 méthaniseurs pour des Ardennes 100% biogaz

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Pour que les Ardennes deviennent autosuffisantes en gaz, GRDF envisage d’étendre le réseau de 80 km. Parallèlement, les agriculteurs sont encouragés à se lancer dans la méthanisation. 25 projets sont engagés. Il en faudrait une centaine de plus.

Méthaniseur
Méthaniseur © Radio France - Laurent Gallien

En février 2019, les Ardennes affichent une ambition : devenir autosuffisant en biogaz. C’est-à-dire ne plus importer de gaz extraits des sous-sols, dont les stocks s’épuisent, et privilégier la méthanisation, à la ferme. 

Pour atteindre cet objectif, GRDF compte investir 30 millions d’euros pour étendre le réseau de gaz de 80 km supplémentaires dans les secteurs de Rethel, de Vouziers et de Sedan et pour installer deux rebours, des compresseurs qui permettent d’injecter du gaz dans le réseau. 

Pour mener à bien ce projet, il faut que la production suive. D’où l’appel lancé aux agriculteurs pour qu’ils installent des unités de méthanisation. 25 projets sont engagés. Il en faudrait une centaine d’autres pour atteindre l’objectif. 

Des incitations à se lancer dans la méthanisation 

Pour encourager à la méthanisation, il existe des subventions européennes allouées par le Conseil régional du Grand-Est. Une société d’économie mixte va également voir le jour. C’est l’une des actions validées du Pacte Ardennes, le plan de soutien gouvernemental au département. Cette société pourra accorder des prêts pour boucler le financement de projets de production d’énergies renouvelables. 

Les banques demandent 10 à 20 % d’apport personnel mais les agriculteurs n’ont pas les finances pour le faire. La société d’économie mixte permettra de pouvoir se lancer – Pierre Charlier, céréalier à Ecly et porteur d’un projet de méthaniseur.

Pierre Charlier, céréalier à Ecly, à côté de Rethel, travaille depuis deux ans sur l’installation d’un méthaniseur sur son exploitation de 260 hectares. Le contexte mondial concurrentiel, les mauvaises surprises de la météo, la diminution des aides européennes de politique agricole commune l’ont incité à franchir le cap car le tarif de rachat du gaz est garanti sur 15 ans

Pierre Charlier prévoit, au mieux, un retour sur son investissement de 5 millions d’euros au bout de 4 ans au mieux. Le projet est lourd à boucler, et nécessite beaucoup de travail. Pierre Charlier a dû embaucher une personne. Il compte mettre en service son méthaniseur en 2021

Choix de la station

À venir dansDanssecondess