Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Côte-d'Or : "On est en train de sacrifier une génération d'agriculteurs, la mienne" alerte Baptiste Colson

-
Par , France Bleu Bourgogne

Baptiste Colson, le vice-président du syndicat Jeunes Agriculteurs en Bourgogne-Franche-Comté était l'invité de la matinale de France Bleu Bourgogne, ce vendredi 26 mars 2021. Il alerte sur les conséquences du projet de refonte de la Politique Agricole Commune (PAC).

Les syndicats agricoles promettent 2.000 à 3.000 manifestants ce jeudi à Clermont-Ferrand
Les syndicats agricoles promettent 2.000 à 3.000 manifestants ce jeudi à Clermont-Ferrand © Radio France - E. Moreau

Ils sont entre 1.000 et 4.000 agriculteurs à avoir manifesté à Lyon (Rhône) et Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) contre le projet de refonte de la Politique Agricole Commune (PAC) d'ici 2023. Il prévoit de sabrer par deux les aides aux éleveurs, notamment ceux qui ont des vaches charolaises. "Avec cette proposition, c'est toute l'agriculture qui risque de perdre gros", déplore Baptiste Colson, vice-président des Jeunes Agriculteurs de Bourgogne-Franche-Comté, invité de la matinale de France Bleu Bourgogne, ce vendredi 26 mars 2021. "Pour faire simple, aujourd'hui, cette PAC c'est à peu près le seul revenu de l'exploitation et si on divise par deux ces revenus, pour certains éleveurs les perspectives d'avenir c'est pas de revenu du tout", alerte Baptiste Colson?

"On va sacrifier une génération d'agriculteurs", Baptiste Colson, vice-président des Jeunes Agriculteurs de Bourgogne-Franche-Comté 

Pour celui qui est aussi éleveur laitier à Moloy (Côte-d'Or), le coup de sabre prévu dans ces aides a une autre conséquence : "on va sacrifier une génération d'agriculteurs, la mienne, celle des trentenaires. On a pas de perspectives d'avenir, on ne sait pas où on va aller. Et ça devenir très compliqué", lâche-t-il. 

Quelles solutions face aux attaques de loup ? 

Baptiste Colson a aussi réagit aux dernières manifestations d'éleveurs de Côte-d'Or, en colère. Ils estiment que le loup est à l'origine de la mort de plus dizaines de brebis dans le département. Lui aussi est de cet avis et explique pourquoi il faut aller jusqu'à déposer des brebis mortes dans les rues de Dijon. "On sait qu'il faut des images fortes pour capter l'attention du public", estime Baptiste Colson. 

Mais le loup est-il vraiment le coupable ? pour lui oui car des fonctionnaires spécialisés approuvent cette théorie : "quand ils regardent les empruntes, la façon de faire, les traces dans la neige puisqu'on les voyait, il y a peu de doutes. C'est bien le loup", affirme-t-il.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess