Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

"On est insulté, montré du doigt, c'est dur à vivre", des agriculteurs bretons expriment leur ras-le-bol

Par

Une délégation d'agriculteurs de la fédération des exploitants agricoles (FDSEA) a été reçue par le préfet des Côtes d'Armor ce lundi. Elle a relayé le ras-le-bol d'une partie de la profession qui se sent de plus en plus stigmatisée.

Fabienne Garel, président de la FDSEA des Côtes d'Armor
Fabienne Garel, président de la FDSEA des Côtes d'Armor © Radio France - Johan Moison

Avant de rencontrer le préfet, des représentants des jeunes agriculteurs et de la FDSEA des Côtes d'Armor ont allumé un barbecue devant les grilles de la préfecture

Publicité
Logo France Bleu

Le syndicat agricole dénonce "les nouvelles actions conduites envers les exploitations agricoles, en particulier, l'incendie criminel d'une exploitation avicole dans l'Orne ". 

"C'est au quotidien, toutes nos pratiques sont remises en cause, on est montré du doigt", précise Fabienne Garel la présidente de la FDSEA des Côtes d'Armor, productrice de lait à Illifaut.

Quand certains de mes collègues prennent le tracteur avec la tonne à lisier ou le pulvérisateur, ils sont insultés. Fabienne Garel FDSEA 

"Nos élevages subissent des intrusions, des attaques de plus en plus violentes et ça nous fait très peur et très mal parce que nous faisons notre métier avec engagement, dans le respect de l'environnement et du bien-être animal." "Voir cette incompréhension qui s'installe entre des citoyens, ou plutôt des extrémistes, et nous, c'est de plus en plus dur à vivre". 

Dans les Côtes d'Armor, on se souvient des photos chocs dans un élevage intensif de poulets publiées au mois d'avril ou de l'intrusion en mai d'un député dans un élevage porcin pour dénoncer les conditions des animaux.

Des représentants de la FDSEA et des jeunes agriculteurs des Côtes d'Armor ont grillé des saucisses devant les grilles de la préfecture à Saint-Brieuc © Radio France - Johan Moison

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu