Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Etiquetage du lait : le ministre de l'Agriculture scandalisé par l'attitude du groupe mayennais Lactalis

-
Par , France Bleu Mayenne, France Bleu

Le ministre de l'Agriculture Julien Denormandie a dit ce mardi vouloir défendre au niveau européen l'obligation d'indiquer l'origine du lait aux consommateurs, après l'annulation d'un décret suite à un recours du leader mondial des produits laitiers Lactalis.

Le groupe Lactalis a réussi à faire annuler un décret imposant l'étiquetage du lait
Le groupe Lactalis a réussi à faire annuler un décret imposant l'étiquetage du lait © Maxppp - Bruno Levesque

Le ministre de l'Agriculture Julien Denormandie se dit scandalisé par l'attitude du groupe mayennais Lactalis. C'est la première fois qu'il s'exprime dans le dossier très sensible de l'étiquetage du lait, ça s'est passé ce mardi lors de la séance des questions au gouvernement à l'Assemblée Nationale. 

Julien Denormandie a dit vouloir défendre au niveau européen l'obligation d'indiquer l'origine du lait.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Jusqu'à présent, aucun membre du gouvernement, et de surcroît le représentant des producteurs et des éleveurs au sein de l'exécutif, n'avait commenté la décision du Conseil d'Etat qui avait annulé un décret imposant l'origine du lait. Une victoire pour Lactalis car c'est l'industriel mayennais qui avait déposé un recours.

Les syndicats agricoles étaient montés au front, s'indignant, s'emportant, dénonçant, seuls sans l'appui de leur ministre de tutelle. Julien Denormandie est sorti du silence. Et l'attaque est violente. Aucune indulgence. Lactalis joue contre son propre camp, ne fait pas preuve de patriotisme économique a-t-il martelé à l'Assemblée Nationale : "Qu'une entreprise, singulièrement une entreprise française, puisse déposer un recours à la Cour de justice de l'Union européenne pour cacher l'origine des produits au consommateur - et je parle là de l'entreprise Lactalis - objectivement les bras m'en tombent"

Le ministre de l'Agriculture soutiendra tout amendement présenté dans le cadre du projet de loi Climat visant à rétablir l'origine du lait venant de l'Union européenne. Par ailleurs, un décret, très attendu par les éleveurs, sera pris avant l'été, a-t-il ajouté, pour mentionner l'origine des viandes dans les restaurants et les cantines.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess