Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Euro Foie Gras lance une campagne contre la désinformation

-
Par , France Bleu Gascogne, France Bleu Périgord

Les producteurs de foie gras montent au créneau. La fédération européenne, Euro Foie Gras, lance une campagne pour lutter contre les fake-news, comprenez les fausses nouvelles. Les professionnels dénoncent l'utilisation, par des associations, de photos qui ne sont plus d'actualité.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - Christian Watier

Département Landes, France

La fédération européenne du foie gras, Euro Foie Gras, lance une campagne pour lutter contre les fake-news, les fausses nouvelles. Les producteurs veulent rétablir la vérité. Ils en ont marre que des associations utilisent et publient sur les réseaux sociaux des images très anciennes, montrant par exemple des canards dans des cages individuelles, "pour stigmatiser nos élevages" peut-on lire dans un communiqué de la fédération. 

Le président d'Euro Foie Gras, Christophe Barrailh, agriculteur et éleveur à Aire-sur-Adour, dans les Landes, parlent d'images mensongères, insupportables, et qui ne correspondent absolument pas à la réalité : "La réglementation et l'engagement de la profession ont conduit a changé les logements. Aujourd'hui, de voir des photos sur les réseaux sociaux avec des canards en épinettes, _des cages individuelles, qui n'existent plus aujourd'hui_, ça nous apparaît à la fois mensonger et insupportable, et ne correspondant absolument pas à la réalité du moment et de la vie de nos élevages." 

A l'heure du numérique, et à la propagation très rapide des informations, les professionnels du foie gras disent "halte à la désinformation", car ils redoutent que ces "mauvaises images finissent pas devenir pour chacun d'entre nous une réalité", poursuit Christophe Barrailh avant de rappeler "tous les efforts faits par les éleveurs. Au niveau national, les logements collectifs c'est _100 millions d'euros d'investissements_. Le respect du bien-être animal, pour nous, est quelque chose d'important. C'est le quotidien de tous les éleveurs".

La Direcrice du Cifog, le Comité Interprofessionnel du Foie Gras, Marie Pierre Pé, ne veut plus laisser dire n'importe quoi sur le métier de producteur de foie gras : "Aujourd'hui, des vieilles images prises, on ne sait où, parce qu'elles ne sont pas sourcées, nous pénalisent."

Choix de la station

France Bleu