Agriculture – Pêche

Une facture de 7 000 euros pour quelques arbres abîmés par des animaux de la ferme à Nîmes

Par Hervé Sallafranque, France Bleu Gard Lozère jeudi 1 décembre 2016 à 18:53

Des animaux ont rongé des platanes lors des JMS 2015
Des animaux ont rongé des platanes lors des JMS 2015 © Maxppp - Pierre Augros

La mairie de Nîmes réclame une facture de 7 000 euros à la chambre d'agriculture du Gard ! La raison : des dégradations causées à l'occasion des JMS, les Journées Méditerranéennes des Saveurs, ce "mini-salon de l'agriculture" qui s'installe, chaque printemps, sur l'Esplanade.

C'est une histoire digne des plus beaux Clochemerles ! La mairie de Nîmes réclame une facture de 7 000 euros à la chambre d'agriculture du Gard ! La raison : des dégradations causées à l'occasion des JMS, Journées Méditerranéennes des Saveurs, ce "mini-salon de l'agriculture" qui s'installe, chaque printemps, sur l'Esplanade .

Et, pendant l'édition 2015 des JMS, des chevaux et des chèvres avaient abîmé des platanes en rongeant leur écorce. La municipalité demande réparation ; la chambre d'agriculture refuse de payer.

L'affaire se retrouve devant la justice

7 000 euros pour quelques platanes abîmés. Les organisateurs des JMS trouvent la facture salée. Ils refusent de la payer d'autant que les arbres ne sont manifestement pas condamnés. Mais la mairie, qui met les lieux à disposition gratuitement, estime qu'elle n'a pas non plus à supporter les dégradations.

Impossible de trouver un accord à l'amiable et c'est donc devant le tribunal administratif que les deux parties se retrouvent. Le président de la chambre d'agriculture du Gard, Dominique Granier trouve cette histoire un peu dure à avaler.

Dominique Granier trouve la situation ridicule

Selon nos informations, ce dossier, qui n'a pas vraiment un caractère d'urgence absolue, ne devrait pas être traité par le tribunal administratif avant 18 mois. D'ici là, les poules ont auront peut-être des dents. Il faudra juste espérer qu'elles ne s'attaquent pas à nouveau à des arbres.

Partager sur :