Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Face à la sécheresse, les agriculteurs de Nouvelle-Aquitaine solidaires des éleveurs du Limousin

jeudi 25 octobre 2018 à 17:11 Par Delphine-Marion Boulle, Alain Ginestet et Jérôme Ostermann, France Bleu Limousin

Face à la sécheresse, les agriculteurs de Nouvelle-Aquitaine jouent la carte de la solidarité. Les agriculteurs des anciennes région Aquitaine et Poitou-Charente sont appelés à fournir de la paille de maïs aux éleveurs du Limousin, qui ont déjà commencé à puiser dans les stocks de fourrage.

300 hectares de paille de maïs ont été d'ores et déjà dédiés à cette opération de solidarité pour les agriculteurs limousins. (Photo d'illustration)
300 hectares de paille de maïs ont été d'ores et déjà dédiés à cette opération de solidarité pour les agriculteurs limousins. (Photo d'illustration) © Maxppp - LP/ Matthieu de Martignac

limousin

Haute-Vienne et Corrèze font partie de la soixantaine de départements encore concernés par des restrictions d'eau en ce mois d'octobre. Les sols sont secs, depuis plusieurs mois. Conséquence les agriculteurs ont dû entamer leur stocks fourragers, "dès les premieres semaines d'août" explique Daniel Coudert président de la FDSEA en Corrèze, quand ceux-ci sont d'habitude utilisés au début de l'hiver. 

Jouer la carte de la solidarité

La FNSEA et les Jeunes Agriculteurs de Nouvelle-Aquitaine ont donc décidé de jouer la carte de la solidarité, dans un territoire aux activités diversifiés. _"L'ancienne région Limousin élève les animaux, les anciennes régions Poitou-Charente et Aquitaine ont plutôt des espaces de grandes cultures"détaille ainsi Daniel Coudert. L'opération est simple, récolter de la paille de maïs dans ces deux anciennes régions pour aider les éleveurs du Limousin à passer l'hiver. " Ces anciennes régions se sont engagées à nous fournir de la paille de maïs à un prix raisonnable"_

300 hectares récoltés 

300 hectares ont d'ores et déjà été dédiés pour cette opération, une aide précieuse. Selon Daniel Coudert, il s'agit d'aider les exploitations sur le plan matériel mais aussi financier. "Il va manquer de la marchandise, mais il va surtout manquer de la marchandise à prix correct. Dès qu'il y a de la sécheresse on sait que les prix s'envolent et il faut _garder des prix corrects pour ne pas toucher aux capitaux des exploitations_

Mais ces 300 hectares ne suffiront pas. Aussi la FNSEA et les JA Nouvelle-Aquitaine appellent tous les agriculteurs de la région susceptibles de fournir de la paille de maïs à les rejoindre et entrer dans ce dispositif.