Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Face aux projets d'élevages controversés dans la Marne, la difficile médiation de la Chambre d'agriculture

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Béatrice Moreau, la présidente de la Chambre d'agriculture de la Marne était l'invitée de France Bleu Champagne-Ardenne ce vendredi. Elle revient sur les projets d'élevages en cours dans le département, dont celui, controversé, de Romigny qui prévoit l'arrivée de 40.000 volailles.

Elevage de poules pondeuses. Image d'illustration.
Elevage de poules pondeuses. Image d'illustration. © Radio France - Anne-Laure Chouin

40.000 poules pondeuses, au cœur d'un village marnais, forcément le projet fait débat. À Romigny (Marne), un élevage de poules pondeuses est à l'étude, il fait l'objet d'une consultation publique, achevée en début de semaine. Chez les riverains, beaucoup d'inquiétude et même une pétition pour mettre fin au projet. La Chambre d'agriculture de la Marne a organisé une réunion de médiation pour rassurer.

Ce ne sont pas des réunions pour convaincre. - Béatrice Moreau, présidente de la Chambre d'agriculture de la Marne.

Dans ce genre de réunions, la Chambre d'agriculture n'a pas vocation à convaincre telle ou telle partie, "c'est une réunion de médiation pour que les uns et les autres puissent entendre les arguments des uns et des autres et comprennent l’intérêt d'avoir de l'élevage dans notre département", précise Béatrice Moreau. La présidente de la Chambre d'agriculture veut prouver, sans influencer, l’intérêt de ce type de projet sur l'emploi, l'attractivité du territoire et les circuits courts. Dans le projet de Romigny, Béatrice Moreau invoque une "réflexion sur l'agroéconomie", contre les craintes et les attaques des opposants.

Quatre projets contestés, cinq en consultation

Dans la Marne, un autre projet d'élevage de poules pondeuses a suscité et suscite encore des oppositions, à Dormans. Là aussi c'était un élevage de 40.000 poules pondeuses, finalement, le projet est revu à la baisse : 30.000 poules. "Aujourd'hui, dans le département, entre la méthanisation et l'élevage, on en a quatre-cinq en cours de consultation. On accompagne une quinzaine de projets par an. À notre connaissance, on a 4 projets en opposition, dont celui de Romigny", chiffre Béatrice Moreau.

Béatrice Moreau, présidente de la chambre d'agriculture de la Marne au micro de Stéphane Maggiolini.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess