Agriculture – Pêche

FCO : un accord signé entre la France et l'Italie sur l'exportation des broutards

Par Valérie Mosnier, France Bleu Creuse dimanche 18 octobre 2015 à 9:21

Les exportations de broutards devraient reprendre à la fin du mois
Les exportations de broutards devraient reprendre à la fin du mois © Radio France - Audrey Tison

Voilà qui devrait donner un peu d'air aux éleveurs creusois, dans la crise de la fièvre catarrhale. Le ministère de l'Agriculture a signé vendredi un accord avec l'Italie pour l'exportation des broutards.

En Creuse, quatre foyers de fièvre catarrhale ovine ont été recensés. Le premier découvert avait été découvert à Nouziers, dans le nord du département, et les trois autres sont situés à l'est : Saint-Dizier-la--Tour, Boussac et Parsac. Mais la bonne nouvelle, ce week-end pour les éleveurs, c'est qu'ils vont, enfin, pouvoir exporter leurs bêtes vers l'Italie, principale destination d'exportation des broutards creusois. Il ne faudra pas attendre 60 jours après la seconde injection comme le prévoit la règlementation, le délai est ramené à 10 jours. L'accord a été signé ce vendredi explique Loïc Evain, le Directeur général Adjoint de l'Alimentation au ministère de l'Agriculture

L'exportation 10 jours après la seconde injection - Loïc Evain

L'accord a enfin été signé, se réjouit le préfet de la Creuse, Philippe Chopin

Les premiers broutards pourraient partir à la fin du mois - Philippe Chopin

L' accord était attendu depuis des semaines, il a mis du temps à se concrétiser reconnaît Loïc Evain

Un accord conditionnel obtenu pour les animaux âgés de moins de 90 jours

Un protocole similaire a déjà été signé avec l'Espagne. Des discussions sont aussi engagées avec la Lituanie et la Tchécoslovaquie notamment pour l'exportation de reproducteurs. A noter aussi que le ministère de l'Agriculture a décidé de fusionner les zones de protection ET de surveillance en un seul espace réglementé ce qui facilite le mouvement des animaux.