Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Fête du piment d'Espelette : à mi-campagne de la récolte le bilan s'avère catastrophique

dimanche 28 octobre 2018 à 21:57 Par Jennifer Biabatantou, France Bleu Pays Basque

Ce week-end la fête du piment s'est déroulée à Espelette.Une festivité suivie de la fin de la récolte du fruit. A mi-campagne, le bilan s'avère déjà catastrophique pour les près de 200 producteurs. La faute aux variations climatiques.

 La traditionnelle fête du piment s'est tenue comme à son habitude le dernier week-end d'octobre à Espelette
La traditionnelle fête du piment s'est tenue comme à son habitude le dernier week-end d'octobre à Espelette © Radio France - Jennifer Biabatantou

Frais, cru, séché, en poudre, en gelée, en confiture, avec du miel ou en sirop. Le piment d'Espelette, sous toutes ses formes, garnit les stands des près de 200 producteurs pour la fête du piment.  

En moyenne, 20 000 visiteurs viennent, sur ces deux jours, pour se procurer celui qu'on appelle "l'or rouge du Pays basque". Mais cette année la production du piment d'Espelette d'Appellation d'Origine Protégée (AOP) a rencontré des difficultés à cause des changements climatiques, avec un hiver et un printemps pluvieux puis une période de sécheresse. 

Pour venir à la fête du piment des navettes gratuites ont été mises à disposition - Radio France
Pour venir à la fête du piment des navettes gratuites ont été mises à disposition © Radio France - Jennifer Biabatantou

Résultats : à mi-campagne de la récolte, les exploitants agricoles doivent faire face à une nette baisse de leur stock. "C'est une année très difficile... A ce stade, je peux dire qu'on n'est même pas à la moitié de ce qu'on a récolté l'an dernier, confie Maritxu Lecuona Garacotche productrice de piment d'Espelette AOP . C'est assez catastrophique... "poursuit-elle.

Les différents stades de croissance du piment d'Espelette - Radio France
Les différents stades de croissance du piment d'Espelette © Radio France - Jennifer Biabatantou

Mais l'exploitante agricole essaie de rester un brin optimiste : "nous espérons qu'au mois de novembre nous auront un peu de soleil et du beau temps pour pouvoir récolter mais là on voit que les températures baisses." Pourtant le piment originaire du Mexique a besoin d'une chaleur douce ET d'humidité pour avoir une belle croissance. 

Après la récolte les piments sont exposés sur des clayettes - Radio France
Après la récolte les piments sont exposés sur des clayettes © Radio France - Jennifer Biabatantou

"On a déjà eu en 2003 une sécheresse comme ça avec une faible production mais comme cette année non... C'est assez exceptionnel. On espère que ça ne va pas se reproduire mais avec le changement climatique..." analyse Maritxu Lecuona Garacotche.

Les piments en train de sécher pour être ensuite broyés - Radio France
Les piments en train de sécher pour être ensuite broyés © Radio France - Jennifer Biabatantou

Au 1er décembre, date de la fin de la récolte, les producteurs de piment d'Espelette AOP pourront faire un bilan final. 

Maritxu Lecuona Garacotche productrice de piment d'Espelette AOP