Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Feux de champs dans la Somme : "on y pense forcément en moissonnant"

-
Par , France Bleu Picardie

Alors que les moissons du blé se terminent dans le département de la Somme, de nombreux incendies réduisent des parcelles en cendre. Cédric Roger, installé à Dernancourt près d'Albert fait tout pour éviter un nouveau sinistre comme celui qui lui a fait perdre treize hectares l'an dernier.

Cédric Roger, en pleine moisson de ses blés à Dernancourt dans la Somme
Cédric Roger, en pleine moisson de ses blés à Dernancourt dans la Somme © Radio France - François Sauvestre

"Oui on y pense. De toute façon on est jamais à l'abri." Entre deux tours de moissonneuse-batteuse, Cédric Roger, agriculteur de 27 ans, installé à Dernancourt, près d'Albert se rappelle de l'incendie qui lui a fait perdre dix hectares de blé et trois de chaume l'an dernier. 

Un incendie qui s'est déclaré le soir, alors que les machines n'étaient plus en action dans la parcelle. Ce qui fait dire à Cédric Roger que l'origine est sans doute criminelle. "Peut-être un mégot de cigarette jeté comme dit l'expert de l'assurance", avance t-il. 

Cédric Roger raconte l'incendie de 2019 qui a brûlé treize hectares de ses parcelles de blé.

Pour réduire le risque, Cédric Roger a revu certaines pratiques. "On a changé d'optique, on déchaume les parcelles dès qu'on commence mais bon, cela demande un tracteur supplémentaire et du boulot en plus. On essaye de faire au mieux."

600 incendies de champs en juillet 2019 dans la Somme

Cette année, les températures sont moins élevées qu'en 2019 où la période de canicule avait coïncidé avec celle des moissons. Rien qu'en juillet, les pompiers de la Somme étaient intervenus plus de 600 fois. Le risque est donc moins fort cette année mais les feux de champs sont quasi quotidiens dans le département. 

Cédric Roger, agriculteur à Dernancourt : "les feux on y pense oui"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess