Agriculture – Pêche

Fièvre catarrhale : 353 communes sous surveillance en Haute-Vienne et Corrèze

Par Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin et France Bleu dimanche 13 septembre 2015 à 19:40

Des communes figurent dans la zone de protection, d'autres sous surveillance
Des communes figurent dans la zone de protection, d'autres sous surveillance - / capture d'écran préfecture

Des mesures ont été prises dimanche en Haute-Vienne et Corrèze après la découverte d'un foyer de fièvre catarrhale ovine dans une exploitation de l'Allier. Il s'agit d'éviter les risques de propagation de la maladie.

Des dizaines d'élevages de Corrèze et Haute-Vienne sont sous surveillance ! Plus de 350 communes sont concernées par des mesures de prévention suite à la découverte d'un cas de fièvre catarrhale ovine dans l'Allier, la semaine dernière.

Haute-Vienne

Six communes sont placées en zone de protection (Beaumont-du-Lac, Nedde, Peyrat-le-Château, Rempnat, Saint-Amand-le-Petit et Saint-Julien-le-Petit) 148 communes sont placées en zone sous surveillance.

Corrèze

_54 communes  sont placées en zone de protection. _145 communes sont placées en zone sous surveillance.

--> le détail pour la Corrèze est à retrouver en cliquant sur le lien ci-dessous

http://www.correze.gouv.fr/content/download/12029/90472/file/CP%2013%2009%202015%20Fi%C3%A8vre%20catarrhale%20ovine%202.pdf

Les éleveurs qui rentrent dans le périmètre doivent se montrer vigilants s'ils constatent certains symptômes chez leurs animaux, comme des gonflements. Et surtout les agriculteurs n'ont pas le droit de faire sortir les bêtes d'un secteur bien défini.

Une réunion doit avoir lieu ce lundi, au ministère de l'Agriculture, notamment pour définir la stratégie vaccinale.