Agriculture – Pêche

Fièvre catarrhale : c'est parti pour la vaccination en Haute-Vienne et Corrèze

Par Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin lundi 28 septembre 2015 à 21:12

© Radio France

Le processus est lancé à partir de ce mardi en Haute-Vienne et de ce mercredi en Corrèze. Les animaux destinés à l'exportation et à l'échange inter-communautaire seront vaccinés en premier.

La vaccination contre la fièvre catarrhale ovine (FCO) va débuter un peu plus de deux semaines après l'annonce du premier cas détecté dans l'Allier, et ceux avérés dans la Creuse et le Puy-de-Dôme quelques jours plus tard. Le processus est lancé à partir de ce mardi en Haute-Vienne et de ce mercredi en Corrèze.

Les modalités ont été dévoilées ce lundi soir à l'issue de la session de la chambre d'agriculture de la Haute-Vienne. Et c'est Jean-Dominique Bayart, le directeur de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations qui a précisé le déroulé des opérations.

J-D Bayart : "les vaccins sont disponibles auprès des centrales d'achat"

38.000 doses de vaccins sont disponibles, largement suffisantes pour vacciner tous les animaux destinés à l'exportation et à l'échange inter-communautaire. Ce sont eux qui sont prioritaires. Ils devront subir un rappel 21 jours après le vaccin. Mais il faudra attendre un mois et demi, environ, avant que les animaux puissent effectivement quitter le territoire.

Carte des zones impactées par la fièvre catarrhale ovine - Radio France
Carte des zones impactées par la fièvre catarrhale ovine © Radio France

Les éleveurs restent inquiets comme l'explique Jean-Marie Delage, le président de la chambre d'agriculture de Haute-Vienne, dans ce reportage.

J-M Delage : "la durée entre le vaccin, le rappel, puis le départ reste longue"

Les préfectures de Haute-Vienne et Corrèze ont précisé les choses par communiqué ce lundi soir.

Le communiqué de la préfecture de Haute-Vienne - Radio France
Le communiqué de la préfecture de Haute-Vienne © Radio France
Le communiqué de la préfecture de Corrèze - Radio France
Le communiqué de la préfecture de Corrèze © Radio France