Agriculture – Pêche

Fièvre catarrhale : il n'y aura pas de concours de la race limousine au sommet de Cournon

Par Nicolas Blanzat, France Bleu Creuse, France Bleu Limousin et France Bleu mercredi 30 septembre 2015 à 11:15

Le National de la race limousine, prévu au sommet de l'élevage, est annulé
Le National de la race limousine, prévu au sommet de l'élevage, est annulé © Radio France - Géraldine Marcon

C'est une conséquence des cas de fièvre catarrhale ovine détectés autour de l'Auvergne. Les bovins ne peuvent pas sortir des zones de confinement. Le concours national de la race limousine, prévu au sommet de l'élevage à Cournon d'Auvergne du 7 au 9 octobre, est annulé ce mercredi.

C'est un coup dur, un de plus, pour les éleveurs déjà confrontés à des prix de vente bas, des charges élevées, à la sécheresse de l'été et à la fièvre catarrhale ovine.

Concours national de la race limousine annulé

Et c'est justement une des conséquences de la fièvre catarrhale ovine, après la découverte de plusieurs cas dans la Creuse, l'Allier et le Puy-de-Dôme. Des zones de confinement ont été mises en place dans un rayon de 150 kilomètres autour des élevages concernés.

Carte des zones concernées par la fièvre catarrhale ovine - Aucun(e)
Carte des zones concernées par la fièvre catarrhale ovine

Or, ces zones de confinement ne peuvent pas "fusionner". Cela signifie que les animaux présents dans l'une ou l'autre de ces zones n'ont pas l'autorisation de passer de l'une à l'autre. Conséquence : le concours national de la race limousine, qui devait se tenir au sommet de l'élevage à Cournon d'Auvergne (Puy-de-Dôme) du 7 au 9 octobre, n'aura pas lieu. "Il est tout simplement annulé", précise-t-on du côté du Herd Book, la structure qui gère la race limousine.

Des éleveurs dégoûtés

L'impact est très important puisque 386 animaux de la race limousine, venus d'environ 180 élevages de France, devaient se rendre au sommet de l'élevage pour concourir. Le Limousin paye un lourd tribut : 121 animaux de Haute-Vienne sont privés de voyage, 89 de Corrèze et 39 de Creuse. Les éleveurs, dégoûtés, se confient dans ce reportage de Nicolas Blanzat.

Le National de limousines annulé, les éleveurs sont dégoûtés

Alain Pimpin, installé à Beynac, est un éleveur très remonté - Radio France
Alain Pimpin, installé à Beynac, est un éleveur très remonté © Radio France - Nicolas Blanzat

Mais pour les éleveurs de la race limousine, tout n'est pas perdu. Le Herd Book, c'est à dire la structure qui gère la race, essaye de sauver ce qui peut l'être. Et il y a un plan B sur les rails explique son président, Jean-Marc Alibert.

J-M Alibert : "Il y aura des visites d'élevage en Limousin"

Le communiqué officiel du Sommet de l'Elevage concernant l'annulation du concours de la race limousine.

Communiqué officiel du Sommet de l'Elevage - Radio France
Communiqué officiel du Sommet de l'Elevage © Radio France