Agriculture – Pêche

Fièvre catarrhale: la campagne de vaccination démarre lundi

Par Kevin Boderau, France Bleu Pays d'Auvergne vendredi 25 septembre 2015 à 19:07

© Max PPP - Julio Pelaez

Attendue par des centaines d'éleveurs du Puy de Dôme, de la Haute Loire, de l'Allier et du Cantal, la campagne de vaccination contre la FCO va commencer la semaine prochaine, lundi ou mardi au plus tard.

Une réunion s'est tenue vendredi 24 septembre à la Direction de la Protection des Populations, avec tous les acteurs de la filière élevage pour organiser la répartition des vaccins. Les doses, pour éviter une épidémie, sont finalement arrivées dans la région et doivent être dispatchées par les centrales des services vétérinaires.

Dans le Puy de dôme, l'Allier et en Haute Loire, la campagne de vaccination commencera en priorité sur les animaux infectés puis sur ceux destinés à l'exportation. 50 000 doses de vaccins vont être réparties chez les vétérinaires dans le Puy de Dôme et de nouvelles doses seront disponibles à partir du 15 octobre. Des vétérinaires qui doivent faire face tous les jours à l'impatience grandissante des éleveurs.

 la vente des broutards étant bloquée les éleveurs vont tous vouloir vacciner en même temps" - Camille Grandis, vétérinaire à la clinique de la Côte des Combrailles à Combronde.

Camille Grandis, vétérinaire à Combronde

Treize nouveaux foyers infectés dans le Puy de Dôme

En attendant le début de la campagne de vaccination, treize nouveaux cas de FCO se sont révélés positifs ce vendredi 25 Septembre. On dénombre aujourd'hui dix-sept foyers pour le seul département du Puy de Dôme. Compte tenu de la répartition de ces foyers dans le département, le Ministère de l'Agriculture a élargi le périmètre de la zone interdite en incluant les communes autour de Clermont-Ferrand. Aujourd'hui ce périmètre interdit s'étend sur la quasi-totalité du département, à l'exception de la zone du Livradois-Sud Forez.

Aucun(e)

Par décision préfectorale les mouvements et rassemblements des animaux sont aujourd'hui autorisés au sein de la zone interdite. Les broutards peuvent également de nouveaux entrer dans le périmètre mais ils seront dès lors soumis au même statut que ceux déjà présents. Ils ne pourront en sortir qu'une fois l'interdiction levée.

Aucun(e)