Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Fièvre catarrhale ovine : la Côte-d'Or et la Saône-et-Loire placées en zone de surveillance

mercredi 8 novembre 2017 à 9:05 Par Christophe Tourné, France Bleu Bourgogne

Le ministère de l'Agriculture impose ce mercredi la vaccination des ruminants contre la fièvre catarrhale ovine (FCO) dans cinq départements de l'Est. Sept autres, dont la Côte-d'Or et la Saône-et-Loire sont placés en zone de surveillance.

vaches (illustration)
vaches (illustration) © Maxppp - Nicolas Kovarik

Dijon, France

Le ministère de l'Agriculture a imposé mercredi la vaccination des ruminants contre la fièvre catarrhale ovine (FCO) dans cinq départements de l'Est, après la découverte en Haute-Savoie d'un cas de cette maladie animale virale guérissable et non transmissible à l'homme, selon un arrêté publié au Journal officiel. "Du fait de la mise en évidence d'un nouveau type de virus (sérotype 4) dans le département de Haute-Savoie", le ministère a défini une "zone de protection" couvrant ce département, ainsi que la Haute-Savoie, l'Ain, le Doubs et le Jura."La vaccination contre le sérotype 4 est obligatoire dans les départements de France continentale situés en zone de protection", et ce pour toutes les "espèces domestiques sensibles" à la FCO, ajoute le ministère.

Sept autres départements sont en outre placés en "zone de surveillance" à savoir lesHautes-Alpes, la Côte-d'Or, l'Isère, le Rhône, la Haute-Saône, la Saône-et-Loire, et le Territoire de Belfort.

Situation FCO 2/11/17  - Aucun(e)
Situation FCO 2/11/17 - ministère de l'agriculture

Les deux zones pourraient être étendues prochainement, puisque la préfecture de l'Allier a fait état mardi d'un cas de FCO de sérotype 4 dans un élevage. La FCO ou maladie de la langue bleue compte 27 sérotypes différents. La France continentale n'était jusqu'à présent touchée que par le sérotype 8, largement présent depuis 2015. La Corse est également touchée par les sérotypes 1, 2, 4 et 16, plus dangereux, et procède à des vaccinations systématiques de son cheptel.

La FCO affecte les ruminants (ovins, bovins, caprins) mais n'a pas d'incidence sur la qualité des denrées (viande, lait). La maladie est toutefois un sérieux frein à l'exportation des animaux et viandes françaises, aggravant la crise que traverse le secteur de l'élevage.

Un comité national d'orientation de la politique sanitaire animale et végétale se tient ce jeudi 9 novembre au ministère pour acter les mesures à mettre en oeuvre.