Agriculture – Pêche

Fièvre Catarrhale, tous les animaux destinés à l'export seront vaccinés

Par Yves Renaud, France Bleu Saint-Étienne Loire jeudi 17 septembre 2015 à 19:11

Les broutards vont devoir etre vaccinés contre la FCO
Les broutards vont devoir etre vaccinés contre la FCO © Radio France - yves renaud

Décision confirmée hier par le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll qui confirme que la vaccination aura lieu avant la fin de l’année et qu'elle sera prise en charge par l'Etat.

La fièvre est provoquée par un virus transmis par la piqure d’un moucheron. Elle provoque des fièvres intenses pouvant aller parfois jusqu’à la mort de l’animal et colore la langue des animaux en bleu, mais effectivement, elle n’a aucune incidence sur le qualité des produits laitiers ou de la viande.Le seul problème est donc un problème règlementaire. On ne peut plus exporter les animaux. La maladie détectée dans l’Allier survient à une période de marché intense ou les éleveurs ligériens commercialisent leurs broutards de 6 à 9 mois, principalement vers l’Italie et l’Espagne. La décision de vaccination systématique prise hier par le ministère va donc dans le bon sens, mais le temps presse. Il faudra 21 jours entre la 1 ère injection et le rappel et sans doute encore un peu de temps pour être sûr de son efficacité. En attendant les éleveurs vont devoir conserver les animaux à l’étable un mois et demi de plus. Pas une bonne nouvelle à l’issue d’un été caniculaire qui a beaucoup fragilisé les stocks de fourrage et les trésoreries.Une mesure qui satisfait en partie le monde agricole qui va tout de même devoir différer les ventes sur plusieurs semaines. C’est notamment le cas des éleveurs de broutard ( bovins de 6 a 9 mois) de la Loire dont les exportations vers l’Italie et l’Espagne sont bloquées. François GARRIVIER éleveur et président de la section bovine de la Loire

François Garrivier président des éleveurs bovins de la Loire

Francois Garrivier va devoir garder ses broutards 1 mois et demi de plus - Radio France
Francois Garrivier va devoir garder ses broutards 1 mois et demi de plus © Radio France - yves renaud

une réunion des éleveurs ligériens a lieu aujourd'hui ( vendredi ) sous l 'égide de la chambre d'agriculture .. elle devra déterminer les conditions de mise en route des vaccinations et les élevages prioritaires dans cette opération.