Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Florensac se lance dans l'agrivoltaïsme ou comment combiner agriculture et photovoltaïque

-
Par , France Bleu Hérault

La cave coopérative de Florensac (Hérault) se lance dans l'agrivoltaïsme : des vignes cultivées sous des panneaux photovoltaïques. Des panneaux intelligents qui s'orientent en fonction des besoins de la plante et de la météo. Idéal pour lutter contre les aléas climatiques.

La première centrale agrivoltaïque au monde a été inaugurée à Tresserre dans les P.O, en novembre 2018
La première centrale agrivoltaïque au monde a été inaugurée à Tresserre dans les P.O, en novembre 2018 - Sun'R

Florensac, France

Le terrain est fourni par la commune de Florensac, les vignes cultivées par la cave coopérative et la technologie développée par la société Sun'R. Cinq hectares de panneaux photovoltaïques placés à quatre ou cinq mètre au-dessus des vignes. Assez pour laisser passer un tracteur. Des capteurs ultra-sophistiqués permettent d'orienter les panneaux en fonction des besoins de la plante. Et aussi en fonction des aléas climatiques. 

Comment ça marche?

Quand il pleut, ils s'ouvrent et cela permet d'arroser. Quand il grêle, ils se mettent en position horizontale et un filet de protection se déploie. Quand il fait très chaud, comme en ce moment, toujours à l'horizontale pour faire de l'ombre. Si la vigne a moins chaud, elle aura moins soif, l'économie d'eau est estimée à 20% par Sun'R. Dans le sud de la France, c'est colossal. En fait, il s'agit de créer un micro-climat idéal.

"On va mieux gérer l'évapotranspiration, éviter les vendanges précoces, mieux conserver l'acidité du raisin, la maturation va être plus longue et plus lente donc plus d'arômes et forcément des vins plus équilibrés."- Stéphane Roques, le directeur de la cave coopérative

Sans compter l'électricité. Le projet de Florensac équivaut aux besoins de 650 foyers pendant un an. Même si ce n'est pas la priorité selon Alexandre Cartier, un des responsables de Sun'R, "on est d'abord un outil agricole avec un système de protection climatique des cultures et secondairement on est un outil de production d'électricité". Le but premier est donc d'optimiser le bien-être de la vigne en temps réel. Cela donne un raisin de meilleure qualité et un rendement plus élevé. Enfin, l'agrivoltaïsme permet de ne pas perdre un pouce surface cultivable.

"Cela fait plus de 10 ans qu'on a des panneaux photovoltaïques sur les toits. Avec ceux de l'ombrière du parking, on produit 40% des besoins en électricité de la cave."- Marca Carda, le président de la cave

À Florensac, il est prévu de couvrir cinq hectares de vigne avec ces panneaux intelligents et de garder une parcelle témoin d'un hectare qui elle sera cultivée de manière ordinaire. Il sera alors possible de "faire des comparaisons pour mettre en évidence les bénéfices de l'agrivoltaïsme" reconnaît Alexandre Cartier. Si tout se déroule comme prévu, la centrale agrivoltaïque devrait entrer en service fin 2021.

La cave coopérative de Florensac produit de l'électricité grâce au photovoltaïque depuis plus de 10 ans  - Radio France
La cave coopérative de Florensac produit de l'électricité grâce au photovoltaïque depuis plus de 10 ans © Radio France - Salah Hamdaoui