Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Foie gras, vins, noix : une boutique de produits du Périgord au Salon de l'Agriculture

-
Par , France Bleu Périgord

Une boutique Dordogne Périgord a fait son apparition cette année au Salon de l'Agriculture à Paris. Elle permet de présenter les produits phares du Périgord sans coût pour les producteurs.

La boutique propose une centaine de références avec une vingtaine de producteurs.
La boutique propose une centaine de références avec une vingtaine de producteurs. © Radio France - Charlotte Jousserand

Noix, vins, fromage, foie gras... une centaine de références made in Dordogne sont en vente à la boutique "Dordogne Périgord" dans le Pavillon 3 du Salon de l'Agriculture depuis le samedi 22 février et jusqu'au 1er mars. C'est une nouveauté cette année sur l'espace loué par le département pour mettre en avant les produits emblématiques de la région. 

Une vingtaine de producteurs derrière le comptoir 

Derrière le comptoir, des agents de la Nouvelle-Aquitaine et surtout une vingtaine de producteurs périgourdins. Ils se relaient durant toute la durée du Salon pour faire déguster leurs produits et pour les vendre aux visiteurs du Salon. Les producteurs ont répondu à un appel à candidatures lancé par le département. Le coût de la boutique et la location de l'emplacement sont pris en charge par le département. Le coût du stand qui comprend la boutique, l'atelier cuisine et le stand tourisme est évalué à un peu plus de 150.000 euros au Conseil départemental pour toute la durée du Salon. 

Une vitrine gratuite pour les producteurs 

Les producteurs présents dans cette boutique ne dépensent rien si ce n'est leur déplacement à Paris. Ils doivent en contrepartie un temps de présence pour animer la boutique et faire déguster leurs produits. Ce comptoir permet de se faire connaître auprès des visiteurs. Sans cette prise en charge, Marion Charbonnel et son compagnon n'auraient pas pu venir sur le Salon. C'est leur première participation cette année. Le couple s'est lancé dans la nuciculture il y a deux ans seulement à Saint-Laurent-la-Vallée.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess