Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Foire de Châlons : les professionnels de l'agriculture recrutent et veulent le faire savoir

mardi 5 septembre 2017 à 18:19 Par Sophie Constanzer, France Bleu Champagne-Ardenne

Selon une étude réalisée par la région, il y a 17 500 postes à pourvoir dans l'agriculture d'ici 2025 dans le Grand Est. Syndicats agricoles, centres de formations et professionnels vont tenter de le faire savoir dès ce mercredi sur la Foire de Châlons.

Christiane Lambert était en visite à la Foire de Châlons lundi 4 septembre.
Christiane Lambert était en visite à la Foire de Châlons lundi 4 septembre. © Maxppp - Thomas Padilla

Châlons-en-Champagne, France

"Quand on dit agriculture, c'est l'élevage, les grandes cultures, les cultures maraîchères, l'arboriculture", précise d'entrée Mickael Jacquemin, responsable de la commission emploi à la FNSEA du Grand Est, avant de détailler les difficultés de recrutement dans l'agriculture : 17 500 postes à pourvoir dans le Grand Est d'ici 2025, selon une étude réalisée par la région.

La FNSEA et les Chambres d'agriculture organisent ce mercredi 6 et ce jeudi 7 septembre deux journées pour parler d'emploi sur la Foire de Châlons, en partenariat avec les centres de formation et les écoles agricoles. Car visiblement le message a du mal à passer...

C'est un vrai drame pour les employeurs de main d'oeuvre dans le secteur agricole de voir qu'ils cherchent des salariés et qu'ils ne les trouvent pas -- Christiane Lambert, présidente de la FNSEA

A cause des difficultés rencontrées par les agriculteurs ? Mickaël Jacquemin précise : "il y a forcément tous les ans un petit phénomène climatique qui peut poser problème sur une filière, voir un problème sanitaire, voir un problème de marché. Mais c'est pas pour autant que l'agriculture va mal en général. Tous les ans, et pour un certain nombre d'années encore, les métiers de l'agriculture vont recruter" .

Et Mickaël Jacquemin de rajouter : "les grandes cultures dans le département de la Marne, c'est quand même des domaines où on a besoin de plus en plus de compétences, on a besoin de jeunes de plus en plus formés".

En visite à la Foire de Châlons lundi pour parler de la politique agricole commune (PAC), Christiane Lambert estime que le problème de recrutement est avant tout lié à l'image. "D'une part il faut rendre nos métiers mieux connus, plus attractifs, parler positivement du métier d'agriculteur et des métiers de salariés dans les exploitations agricoles", souligne la présidente de la FNSEA.

Christiane Lambert sur France bleu Champagne-Ardenne : "il y a de forts débats aujourd'hui pour savoir si la PAC est toujours une priorité".