Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture - Pêche
Dossier : Salon de l'Agriculture 2019

Charente-Maritime : Gaspard, 12 ans, et sa jument Griotte en route vers le Salon de l'Agriculture

-
Par , France Bleu La Rochelle, France Bleu

À tout juste 12 ans, Gaspard Chevreau part présenter sa jument Griotte au Salon de l'Agriculture, qui débute samedi 23 février à Paris et dure jusqu'au 3 mars. Un événement où le petit Charentais-Maritime ne passera pas inaperçu.

Gaspard Chevreau, 12 ans, présentera sa jument au Salon de l'Agriculture à partir de samedi.
Gaspard Chevreau, 12 ans, présentera sa jument au Salon de l'Agriculture à partir de samedi. © Radio France - Sophie Bardin

Saint-Jean-de-Liversay, France

Gaspard trépigne d'impatience avant l'ouverture du Salon de l'Agriculture à Paris samedi. Le petit Charentais-Maritime prépare sa participation depuis plus d'un an. Il voue une véritable passion à ses animaux, lui qui a grandi dans la ferme familiale à Saint-Jean-de-Liversay. Un amour transmis par ses parents, éleveurs de chevaux de trait poitevins. Pour que Griotte soit la plus belle, Gaspard l'a fait tondre et ferrer. Ils sont maintenant tous les deux prêts pour l'ouverture du salon.

La jument vient d'être tondue spécialement pour le Salon et porte une couverture pour se protéger du froid. - Radio France
La jument vient d'être tondue spécialement pour le Salon et porte une couverture pour se protéger du froid. © Radio France - Sophie Bardin

Le programme s'annonce chargé

"C'est un grand moment que j'attends : le Salon de l'Agriculture ! On s'entend bien avec les copains, tous les soirs on fait la fête, on dort presque pas la nuit", raconte le jeune garçon qui s'y voit déjà. Mais Gaspard y va avant tout pour présenter sa jument et représenter l'élevage familial avec ses parents. 

Les journées s'annoncent donc chargées : épreuves de maniabilité, rencontres avec le public... D'autant que son jeune âge ne passe pas inaperçu. "Les gens n'y croient pas trop quand je leur dis que c'est ma jument, ils pensent que c'est celle de mon père et que c'est lui qui la présente, mais non", explique fièrement Gaspard. 

Gaspard et Griotte partagent une vraie complicité. - Radio France
Gaspard et Griotte partagent une vraie complicité. © Radio France - Sophie Bardin

Un premier Salon de l'Agriculture à six ans

Griotte est bien sa jument, âgée de deux ans et demi. Une Trait Poitevin qu'il cajole tous les jours et avec qui il a tissé une relation particulière. Joie, tristesse, inquiétude... L'animal sent la moindre émotion de Gaspard. Alors, pendant les dix jours de salon, il sera particulièrement attentif à son bien-être. "Je vais découvrir en même temps qu'elle, en essayant de paraître rassuré comme ça elle ne verra pas que je m'inquiète.

Mais Gaspard connaît déjà bien le Salon, il y va régulièrement en tant que visiteur avec ses parents. Il y a même déjà participé en 2013 alors qu'il n'avait que six ans, accompagné de son papa. 

Gaspard et son père Florent Chevreau, au Salon de l'Agriculture en 2013.  - Aucun(e)
Gaspard et son père Florent Chevreau, au Salon de l'Agriculture en 2013. - Le mouton sur la berge rit

Cette fois encore, le jeune garçon pourra compter sur la présence rassurante de ses parents. Hélène Ferjoux, sa maman est impressionnée par le parcours de son fils. "Cela fait un an et demi qu'il attend cette participation. Il s'est donné les moyens pour y arriver. Si on lui propose un week-end à Disneyland ou au Salon de l'Agriculture, on connaît déjà la réponse..." lance Hélène Ferjoux. 

Sans hésitation aucune, le choix de Gaspard se tournera vers le salon. Et sa passion pour les animaux ne s'arrête pas là. Gaspard espère en faire son métier, en devenant berger dans les montagnes avec des moutons et des chevaux. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu