Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Gel dans le vignoble des Côtes de Toul : "La période qui arrive est une période d'incertitude"

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Face au retour du gel, les viticulteurs du Toulois (Meurthe-et-Moselle) ne se montrent pas trop inquiets pour le moment. Mais sans protection particulière dans leurs parcelles, ils savent qu'ils dépendent entièrement des caprices de la météo dans les semaines à venir.

Les vignes du Toulois sont surveillées de près
Les vignes du Toulois sont surveillées de près - Stéphane Vosgien

Le gel va-t-il compromettre les productions dans les vignobles des Côtes de Toul ? Les viticulteurs ne se montrent pas trop inquiets pour le moment car les bourgeons commencent seulement à gonfler. La floraison, elle, ne se fait que fin mai-début juin.

"Les bourgeons sont encore dans une phase où la sensibilité est moindre, à part pour des parcelles et des cépages qui vont être un peu plus précoces", explique Stéphane Vosgien installé avec son frère à Blénod-lès-Toul et président de l’organisme de défense et de gestion de l’AOC Côtes de Toul. 

Il faut tenir jusqu'aux saints de glace ! - Stéphane Vosgien

Un bourgeon brûlé par le gel, il va tomber d'ici quelques jours
Un bourgeon brûlé par le gel, il va tomber d'ici quelques jours © Radio France - Stéphane Vosgien

Quelques bourgeons ont toutefois brûlé sur ses parcelles. Chaque bourgeon détruit, c'est en moyenne deux grappes de raisin en moins. "Ça va prendre un certain temps pour que le bourgeon tombe complètement", poursuit Stéphane Vosgien. "Puis quelques jours plus tard, il y aura un contre-bourgeon. C'est un bourgeon qui pousse en deuxième génération et qui est dans tous les cas, moins fructifère que le premier, c'est-à-dire qu'il y aura moins de grappes et des raisins plus petits."

Contrairement à leurs voisins champenois ou bourguignons, les viticuteurs du Toulois n'ont pas de protection particulière dans leurs parcelles. "La période qui arrive est une période d'incertitude, qui fait le métier de vigneron et le métier d'agriculteur en général", souligne David Lelièvre du Domaine Lelièvre à Lucey. "Ici, nous n'avons pas de tours qui brassent l'air, des chaufferettes ou des brûlage de paille. Les seuls cierges qu'on pourrait brûler sont à l'église !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess