Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Gel dans le vignoble : deux cartes pour résumer les gros dégâts en Gironde

Après plusieurs nuits de gel sur les vignes ces derniers jours, la Chambre d'agriculture de Gironde livre ce jeudi une première estimation des dégâts à travers deux cartes du vignoble. Certains secteurs sont détruits à 80%.

Les viticulteurs face au gel à Saint-Emilion début avril 2021.
Les viticulteurs face au gel à Saint-Emilion début avril 2021. © Maxppp - Guillaume Bonnaud

Une semaine après les nuits de gel qui ont vu le vignoble s'illuminer de brûlots allumés par des viticulteurs décidés à sauver leur récolte, la Chambre d'agriculture de Gironde livre ses premières estimations des dégâts, commune par commune, à travers deux cartes publiées ce jeudi. Premier constat : "Une très grande hétérogénéité sur le département". Parmi les secteurs les plus touchés : le Médoc, les Graves, le Blayais et les vignobles situés dans la vallée de la Dordogne, jusqu'à Sainte-Foy-la-Grande. Plus de 80% des parcelles sont sinistrées dans ces régions. 

Ce bilan n'est que provisoire, "il faut attendre le mois de mai pour voir quelle sera la réaction du végétal après le stress physiologique post-sinistre actuel." Dans les parcelles sinistrées, "l'espoir se porte sur les contre-bourgeons, s'ils n'ont pas été touchés, qui pourraient compenser partiellement la perte des rameaux principaux perdus" indique la Chambre d'agriculture. En 1991 et 2017, années qui avaient connu un phénomène climatique comparable, les pertes avaient été de 30 à 50%.

Dégâts des vignes, carte provisoire.
Dégâts des vignes, carte provisoire. - Carte établie par la Chambre d'agriculture de Gironde

Une différence d'un ou deux degrés peut parfois sauver une récolte ou la détruire.

Cette carte des dégâts est à rapprocher de celle des températures minimales relevées du 6 au 12 avril dans le département. On est parfois descendu sous les -4°C. Les zones qui ont subi le froid le plus intense sont précisément le Sud-Gironde/Graves, le nord Gironde et la vallée de la Dordogne. La Chambre d'agriculture précise que "localement des différences peuvent avoir lieu avec, dans la même parcelle, des parties basses très gelées et d'autres moins. Or une différence d'un ou deux degrés peut parfois sauver une récolte ou la détruire". 

Les températures minimales atteintes dans le vignoble.
Les températures minimales atteintes dans le vignoble. - Carte transmise par la Chambre d'agriculture

Un recensement des dégâts toujours en cours

Les viticulteurs sont incités à compléter un formulaire en ligne pour affiner le recensement des dégâts. Une estimation plus précise sera effectuée à partir de mai, annonce la Chambre. "Elle servira de base aux discussions avec les services de l’administration pour la mobilisation d'aides publiques éventuelles (exonération de la taxe foncière, etc.)." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess