Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Gel : en Creuse aussi, des exploitations ont été touchées

-
Par , France Bleu Creuse

En Creuse également, le gel subi ces derniers jours par la végétation a fait des dégâts sur des exploitations agricoles.

Des fleurs de myrtilles abîmées par le gel
Des fleurs de myrtilles abîmées par le gel © Radio France - Benjamin Billot

A Boussac, ce jeudi 8 avril, la température nocturne est descendue plusieurs heures en dessous des - 5 degrés sur l'exploitation de Geoffrey Estienne, les Myrtilles du Trimoulet. L'exploitant a déployé une machine à brouillard pour lutter contre les effets du gel mais ça n'a pas suffi : quelques jours plus tard, on peut observer les dégâts sur ses six hectares de myrtilles et son hectare de vigne. 

Les fleurs des myrtilles sont nombreuses à être flétries, avec des tâches marrons. Sur la vigne, certains bourgeons de feuilles sont ramollis, sans vie, et ils tomberont sans doute aux premiers rayons de soleil. Impossible pour le moment de deviner l'impact sur la récolte future, mais Geoffrey Estienne estime que certaines variétés de myrtilles - les plus précoces - sont touchées à 50%. 

La machine à brouillard de Geoffrey Estienne
La machine à brouillard de Geoffrey Estienne © Radio France - Benjamin Billot

Des dégâts "significatifs" également à déplorer au Verger de la Salle au Chauchet. Jean-François Giraud, l'exploitant évoque 4 fleurs brûlées sur 5. Difficile, là aussi d'évaluer l'impact sur la prochaine récolte. Il faudra attendre 15 jours pour en savoir plus, voir attendre la mi-juin pour certaines variétés. Jean-François Giraud possède lui aussi des moyens de limiter l'impact du gel, notamment une tour à vent, mais ils n'ont eu d'effets que sur une partie du verger.  

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

La semaine qui vient s'annonce malheureusement encore à risques, des températures négatives étant annoncées plusieurs nuits d'affilées en Creuse. 

Geoffrey  Estienne évaluant les dégâts du gel sur ses vignes
Geoffrey Estienne évaluant les dégâts du gel sur ses vignes © Radio France - Benjamin Billot
Choix de la station

À venir dansDanssecondess