Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Gel : la Région Occitanie annonce qu'une aide exceptionnelle de cinq millions sera votée vendredi

La présidente de la Région Occitanie est venue constater les dégâts du gel ce mardi sur deux vignobles dans le Gers, avec des parcelles impactées jusqu'à 90%. Elle a annoncé qu'une aide de cinq millions d'euros sera votée ce vendredi à la Région.

Des vignes gelées à Lisle-sur-Tarn
Des vignes gelées à Lisle-sur-Tarn © Radio France - Cédric Carcenac

La présidente de la Région Carole Delga a visité ce mercredi plusieurs exploitations touchées par le gel ces derniers jours. Elle a annoncé une "aide exceptionnelle de 5 millions d’euros aux viticulteurs et arboriculteurs". La proposition sera soumise au vote des élus de la commission permanente de la Région ce vendredi. "C'est une première étape face à cette catastrophe de gel" a dit la présidente. Une aide qui va compléter le fond de calamité agricole pour les arboriculteurs. Pour les viticulteurs, ce seront des aides à la trésorerie et la perte de chiffre d'affaires. 

Il y a un peu plus d'un an, un plan d'aides à la viticulture avait été voté et il contenait notamment un volet pour les changements de pratiques pour les protections face au gel.

L'ampleur des dégâts connue dans un mois ou deux 

Une aide qui viendra s’ajouter aux aides de l’État que Jean Castex a annoncé la semaine dernière. Au chevet des agriculteurs ardéchois victimes du gel, le Premier ministre a promis le soutien de l’État. "Julien Denormandie a engagé le dispositif des calamités agricoles qui sera déplafonné", a-t-il précisé.

Il avait aussi appelé les agriculteurs à s’emparer de l’enveloppe de 70 millions d’euros mise à disposition dans le cadre de France Relance pour permettre aux agriculteurs d’investir dans des équipements de protection contre les aléas climatiques.

Selon Carole Delga, on ne "connaîtra l'ampleur des dégâts que dans un mois ou deux. Et donc, il ne faut pas exclure de nouvelles aides dans les semaines à venir." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess