Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Gironde : les viticulteurs encore touchés par les intempéries de dimanche

lundi 16 juillet 2018 à 14:50 - Mis à jour le lundi 16 juillet 2018 à 16:35 Par Thomas Coignac, France Bleu Gironde

Les orages de dimanche soir et de la nuit ont une nouvelle fois touché les parcelles de vignes. 2 000 hectares ont été touchés dans le département. Le Sud-Gironde et le Médoc ont particulièrement été impactés.

Le Médoc avait déjà été touché par un gros orage de grêle fin mai.
Le Médoc avait déjà été touché par un gros orage de grêle fin mai. © Radio France - Pierre-Marie Gros

Bordeaux, France

Les orages ont été particulièrement forts, vers 17 heures ce dimanche, et se sont ensuite poursuivis une bonne partie de la nuit. Selon les premiers chiffres communiqués par le CIVB (Conseil interprofessionnel des vins de Bordeaux), 2 000 hectares de vignes ont été touchés dans toute la Gironde. 

La grêle a surtout touché le Sud-Gironde, autour de Fargues et de Sauternes. Un orage bref mais très intense avec des grêlons parfois gros comme des balles de golf. Malheureusement Météo France n'a pas eu le temps d'envoyer un message d'alerte aux viticulteurs et les canons anti-grêle n'ont pas pu être activés.

Les viticulteurs touchés vont devoir traiter leurs parcelles le plus vite possible. On attend beaucoup de pluie les prochains jours et il y a un grand risque de pourrissement.

- Mayeul l'Huillier, directeur des Vins de Graves

Mayeul L'Huillier, directeur des Vins de Graves

Le château Filhot, à Sauternes, a ainsi vu la moitié de ses vignes "impactées à 100%". Autres dégâts constatés dans le Sud du Médoc, aux alentours de Ludon-Médoc et Macau. Des maraîchers ont aussi été touchés à Eysines, selon la chambre d'agriculture de la Gironde. 

Au château Paloumey, à Macau, "on va perdre entre 50 et 80% de notre récolte, explique le propriétaire Pierre Cazenave. C'est dûr, surtout après une année 2017 où on avait perdu 50% à cause du gel". 

Les zones touchées ne seraient cependant pas les mêmes que celles qui avaient été frappées par le violent orage de grêle de la fin mai

Pierre Cazenave est le propiétaire du château Paloumey, à Ludon-Médoc.