Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grippe aviaire : 14 foyers recensés dans le Gers, l'épidémie progresse

-
Par , France Bleu Occitanie

L'épidémie de grippe aviaire continue d'avancer dans le Sud-Ouest. Après les Landes, le Gers est le deuxième département le plus touché avec 14 foyers de contamination. De son côté, l'interprofessionnelle du foie gras estime que les abattages préventifs ne vont pas assez vite.

Un élevage de canard et d'oie (photo d'illustration)
Un élevage de canard et d'oie (photo d'illustration) © Radio France - Julien Pelaes

Les derniers chiffres de l'épisode d'influenza aviaire, plus communément appelé grippe aviaire, qui sévit dans le Sud-Ouest peuvent rendre inquiets les éleveurs. On compte désormais 264 foyers de grippe aviaire en France, dont l'immense majorité dans la région. Plus d'un million de volailles ont été abattues par mesure sanitaire. 

Quatorze foyers dans le Gers

Après les Landes, le département le plus touché par la crise sanitaire et de loin, avec 224 foyers recensés, le Gers est le deuxième département le plus touché avec 14 foyers de contamination. C'est plus du double par rapport à ce qui était constaté en début de semaine par le ministère de l'Agriculture. 

Pour endiguer cette nouvelle vague épidémique hautement pathogène, notamment chez les canards, les autorités sanitaires sont engagées dans une campagne d'abattage qui visent les volailles contaminées mais aussi, préventivement, celles situées dans un périmètre de 5 km autour des foyers.

Depuis mardi 12 janvier, le préfet du Gers peut également procéder à l'abattage préventif d'un élevage dans n'importe quelle commune du département si un risque est avéré. Tous les élevages de plus de 3.200 volailles doivent de plus être confinés pour éviter une contamination au plein air. 

Des abattages "tardifs"

De son côté, l'interprofessionnelle du foie gras, la Cifog, estime que les abattages ne vont pas assez vite "face à l'agressivité du virus". Dans un communiqué, l'interprofessionnelle demande davantage de moyens sur le terrain pour limiter les contaminations. Elle demande également le confinement pour tous les élevages, quel que soit leur nombre. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess